A LA UNE Actualité Dakar economie societe

Autoroute de l’Avenir : L’Etat du Sénégal désormais actionnaire à hauteur de 25% du capital

L’Etat du Sénégal est désormais actionnaire à hauteur de 25% dans le capital de la Société Eiffage de la Concession de l’Autoroute de l’Avenir (SECAA) gérant l’autoroute reliant Dakar à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) et va percevoir une redevance domaniale représentant 2% du chiffre d’affaires annuel avec au minimum 800 millions de francs CFA par an (environ 1,5 million de dollars).

L’entrée de l’Etat dans le capital de Secaa, d’après le ministre des Infrastructures, «consacre la participation de l’Etat dans la gouvernance de la Concession avec tous les avantages y afférents, notamment dans la gestion et le pilotage de l’exploitation». Et cela, selon Mansour Faye, «sera accompagné d’un suivi particulier du programme d’investissement, des recettes d’exploitation et des charges associées, en toute transparence. En outre, l’Etat du Sénégal va bénéficier de la distribution de dividendes pour chaque exercice. Un pacte d’actionnaires encadre cette disposition. Des programmes d’investissements impliquant l’Etat-actionnaire accompagneront l’évolution de la capacité de l’ouvrage, en fonction du profil du trafic et la mise en œuvre de la réalisation des ouvrages différés».

Selon toujours le ministre Mansour Faye, «l’Etat du Sénégal percevra désormais une redevance domaniale annuelle représentant 2% du chiffre d’affaires annuel de la Secaa, avec un minimum de 800 millions de francs Cfa par an, au lieu de 1 000 francs Cfa par an dans le contrat initial». Il souligne que le gouvernement «a conclu une clause de partage des fruits à effet immédiat, avec des flux positifs pour l’Etat pendant toute la durée de la concession.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire