A LA UNE Actualité Dakar politique

Présidentielle 2019, bilan du Président Macky Sall : Mame Mbaye Niang désavoue les détracteurs du parrainage et avertit les fauteurs de trouble  

Le coordonnateur de la plateforme « Sénégal 2035 », par ailleurs ministre en charge du Tourisme, n’a pas mâché ses mots pour dire ses vérités à une partie de l’opposition sénégalaise qui rue dans les brancards pour dénoncer le parrainage et le processus électoral.

Selon, Mame Mbaye Niang, « ceux qui crient avec les loups ne peuvent même pas réunir 1% de l’électorat et se sont ceux là qui dénigrent le parrainage qui est un bon filtre pour la vitalité de notre démocratie et la crédibilité des élections », a-t-il dit.

A en croire ce proche du Président Sall, « il y a des leaders qui sachant qu’ils ne pouvaient pas réunir le nombre de signatures requises sont allés mettre en place une plateforme pour la transparence des élections, alors que nous savons tous que lors des législatives il y’avait prés de 2000 candidats ce qui est inacceptable pour une démocratie comme le nôtre », dixit Mame Mbaye Niang.

De l’avis, de Mame Mbaye Niang, «  les résultats des vérifications ne sont que la traduction de ce que représentent réellement les uns et les autres. Comme baromètre, il convoque les dernières élections. Lors des élections locales, 2000 étaient en compétition. À l’occasion des législatives, nous avons eu droit à 47 listes, mais force de constater que seuls 6 ont obtenu plus de 1% des suffrages exprimés. Ce sont les mêmes qui ont réussi l’épreuve des parrainages », explique Mame Mbaye Niang.

Parlant du processus électoral, l’ancien ministre de la Justice dézingue ceux qui mettent en doute la fiabilité du fichier électoral, « il ya des personnes mal intentionnées qui essaient de créer un problème de fichier alors qu’il y’en a pas », se désole Mame Mbaye Niang.

Le ministre du Tourisme met toutefois en garde contre toute tentative de déstabilisation du pays sous prétexte qu’ils ont été déboutés.

“Les recalés veulent mettre le pays à feu et à sang, mais ils nous trouveront sur leur chemin. Force va rester à la loi et nous nous dresserons contre tous les fauteurs de trouble”, Mame Mbaye Niang d’inviter « tous les sénégalais à en faire de même car nous sommes un pays de paix de concorde et rien ni personne quelque soit ses ambitions ne doit mettre en péril ses acquis démocratiques. On n’acceptera pas que des gens brûlent ce pays”, martèle le ministre du Tourisme pour qui, “le débat doit tourner autour des arguments”, prévient-il.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire