A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

Saint Louis – Réunion de sécurité entre le Sénégal et la Mauritanie : Les pays unissent leurs forces de la défense des populations

De Adama SENE, Saint-Louis
Après la visite de 48 heures du Président Macky Sall à Nouakchott pour le renforcement des relations entre les pays voisins, c’était au tour des forces de défense et de sécurité de la Mauritanie et du Sénégal de se réunir à Rosso en République Islamique de Mauritanie dans la période du 08 au 10 février 2018. Une rencontre qui entre dans le cadre de la réunion de planification des patrouilles conjointes pour l’année 2018 entre les forces armées et de sécurité des deux pays frontaliers. La réunion conjointe a été saisie par les autorités militaires de la Mauritanie et du Sénégal pour magnifier la coopération militaire et pour planifier des actions communes concertées afin de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens entre les deux frontières.
Conduite par le colonel M’baye Cissé, commandant la zone militaire n°2, la délégation sénégalaise composée de hauts gradés des différents corps de forces de sécurité et de défense exerçant dans la zone militaire 2, a eu droit à des honneurs militaires et a été accueillie par le colonel Abdallah Abdoul Walid, commandant la 7è région militaire de la Mauritanie.

Le chef de la délégation sénégalaise s’est félicité de l’accueil chaleureux et fraternel, de la facilitation et de l’organisation des autorités mauritaniennes de cette rencontre pour un travail sans grande difficulté. A en croire le commandant la zone militaire n°2, les activités de la réunion conjointe témoigne de la confiance qui existe entre les deux pays, plus particulièrement entre les forces de défense et de sécurité. « Elles symbolisent une vision partagée de la sécurité et constituent un signal fort aux populations des deux rives afin qu’elles maintiennent des relations de fraternité qui les lient » a signalé le Colonel M’baye Cissé. Rappelant que l’objectif de la rencontre conjointe, c’est d’examiner les questions sécuritaires et établir un nouveau calendrier des patrouilles communes pour l’année 2018.

Le Colonel Cissé a également saisi l’occasion pour demander un renforcement de ces dernières en mer et au fleuve. « On se félicite du bilan des récentes patrouilles de l’année écoulée. Cependant nous souhaitons l’extension de ces activités dans des patrouilles maritimes et fluviales par les unités frontalières des deux pays » a ajouté le chef de la délégation sénégalaise. Les 03 jours de conclave ont permis aux différentes commissions d’apprécier le travail de l’année écoulée et de travailler d’arrache-pied pour l’élaboration des plans d’actions communes en 2018. D’ailleurs les chefs de corps ont planifié des patrouilles mixtes durant les mois de Mars, Mai et en Décembre prochain. « Pour le domaine fluvio-maritime, les deux parties souhaitent plus de coopération entre les deux marines afin de renforcer la sécurité dans ce secteur. Les deux parties se sont entendues dans la sensibilisation des grandes menaces du terrorisme, du djihadisme, du crime organisé. De la lutte contre les agressions de l’environnement, du vol de bétail, de l’émigration clandestine, etc. Les délégations se sont engagées à rapporter le contenu des discussions à l’échelon supérieur pour décision. Les participants ont magnifié les efforts consentis par les deux pays et espèrent que cela permettra aux populations des localités frontalières de vivre tranquillement et de vaquer à leur besoin en toute quiétude » a conclu le communiqué de la DIRPA de la zone Nord.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close