A LA UNE Actualité santé societe Ziguinchor

Ziguinchor-Une Tabaski sous le signe du Covid-19 : Imam Ismaïla Aïdara recommande le respect des gestes barrières pour lutter contre le Coronavirus

De Youssouf DIMMA, correspondant

TerangaNews à Ziguinchor

Les musulmans de la région de Ziguinchor ont célébré à l’unisson ce vendredi 31 juillet l’Aid El Kebir. C’est l’une des très rares fois, depuis plus de 10 ans, que l’ensemble des musulmans de la région sud du pays ont commémoré le même jour le sacrifice d’Abraham.

A la Grande Mosquée de Santhiaba, qui fait office de mosquée officielle, la délégation éponyme d’habitude conduite par le gouverneur de région ou par un chef de service régional, au nom de l’Etat, n’a pas pris part, en tant que telle, à la célébration des deux (02) rakkats. En revanche, la délégation municipale, conduite par le maire Abdoulaye Baldé, était présente.

Dans son sermon, l’Imam El Hadji Chérif Ismaila Aïdara a insisté sur le respect des mesures barrières et de toutes les recommandations relatives à la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Il s’est spécialement adressé aux jeunes à qui il a demandé de « respecter non seulement les conseils prodigués par leurs parents en toutes matières, mais surtout dans le cadre de la lutte contre ce virus (le Coronavirus, Ndlr) qui fait actuellement beaucoup de dégâts à travers le monde ».

L’mam Aïdara a apprécié « à sa juste valeur l’ensemble des mesures recommandées par les autorités sanitaires dans les lieux d’affluence notamment dans les mosquées qui continuent d’accueillir les fidèles, quitte à atténuer les règles islamiques de resserrement des rangées pendant les prières en commun ».

Interrogé sur le contenu du sermon de l’Imam Aïdara, le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé s’est réjoui ajoutant que ce dernier a mis l’accent sur l’actualité et le contexte qui détermine les comportements des fidèles musulmans.

A propos des comportements, Abdoulaye Baldé a indiqué avoir retenu que « l’Imam a même prédit le changement des comportements à travers le monde entier, après la pandémie de la Covid-19 ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire