A LA UNE Actualité Afrique Dakar

Crise socio-politique au Mali : Quatre chefs d’Etat de la Cédéao attendus à Bamako, jeudi

Après l’échec de la médiation de la mission de la CEDEAO conduite par l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan, quatre chefs d’Etat se rendront au Mali ce jeudi. Selon plusieurs proches de la présidence de la République du Mali : il s’agit entre autres : Macky Sall du Sénégal, de Mahamadou Issoufou du Niger, de Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et de Nana Akufo-Addodu Ghana qui doivent se rendre le 23 juillet au Mali pour tenter de trouver une issue à la crise socio-politique.

La délégation des chefs d’Etat de la Cédéao rencontrera le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et les leaders du Mouvement du 5-Juin (M5-RFP), l’alliance de forces d’opposition qui réclame la démission du président depuis plusieurs semaines. En attendant, Choguel Maïga, Vice-Président du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, appelle à la poursuite de la désobéissance civile : «je pense que la Cédéao a d’abord commis une erreur d’analyse. Elle est restée très superficielle dans son approche. Elle a réduit toute la crise malienne au deuxième tour des élections législatives. Or ça, ce n’est que la partie visible de l’iceberg », a-t-il expliqué à la presse.

Le Mouvement du 05 juin –Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) au sein duquel sont réunis des partis d’opposition, des membres de la société civile réclament le départ d’Ibrahim Boubacar Keïta qu’ils accusent d’avoir mis à genoux le Mali. Ils demandent aussi la dissolution de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle.

Pour rappel, la CEDEAO a fait de la question de la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita, une des principales revendications des manifestants, une ligne rouge à exclure des propositions de sortie de crise.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire