A LA UNE Actualité Afrique

Bilan d’une journée de manifestations à Bamako : Plusieurs blessés, l’Assemblée nationale saccagée, le signal de l’ORTM momentanément coupé, IBK appelle au calme

La grande mobilisation pour le départ du président Ibrahim Boubacar Keita par le Mouvement du 5 juin a tourné a l’affrontement avec les forces de l’ordre ce vendredi après midi dans les rues Bamako.

Pour le moment on ignore s’il ya eu morts d’hommes ou pas même si certains médias maliens parlent d’1 mort pas encore confirmé par les autorités maliennes.

Des scènes similaires enregistrées dans plusieurs capitales régionales du pays dont Kayes, Mopti et à Sikasso.

Mais les dégâts matériels sont à déplorer les manifestants ont saccagé le siège de  l’Assemblée nationale, avec des vidéos amateurs largement diffusées sur les réseaux sociaux. Les locaux de l’ORTM media public a été aussi la cible des manifestants en colère contre la gestion d’IBK, obligeant la chaîne à interrompre pendant un bon moment son programme.

Le président Ibrahim Boubacar Keita a appelé au calme et déploré les scènes de violences qui ont émaillé la manifestation de ce vendredi appelé par le Mouvement du 5 juin avec à sa tête le religieux imam Mahmoud Dicko.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire