A LA UNE Actualité societe Ziguinchor

Ziguinchor / Massacre de Boffa-Bayotte : Le journaliste René Capin Bassène devant le juge d’instruction ce mardi 

De Youssouf DIMMA, correspondant TerangaNews Ziguinchor

Deux ans et demi après le massacre d’une quinzaine de personnes, dont la plupart étaient des exploitants forestiers, dans la forêt du Bayotte Est située à l’ouest du village de Boffa Bayotte dans la commune de Nyassia, département de Ziguinchor, les prévenus ont commencé à défiler devant le juge d’instruction près le tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Selon nos sources, « tous les prévenus incarcérés à la MAC (Maison d’Arrêt et de Correction, Ndlr) de Ziguinchor ont été entendu par le juge d’instruction ce lundi 29 juin y compris le Oumar Ampoï Bodian, excepté René Capin Bassène ». En effet, le très médiatisé Oumar Ampoï Bodian réputé proche du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), selon nos sources, « a été entendu par le juge d’instruction pendant plusieurs heures ».

L’autre très médiatisé prévenu, le journaliste René Capin Bassène, « devrait passer devant le juge d’instruction ce mardi à partir de 9 heures ».
Pour rappel, le 6 janvier 2018, des exploitants forestiers ont été sauvagement et froidement exécutés dans la forêt du Bayotte Est pour un bilan d’au moins 14 morts. Un vague d’arrestation s’en est suivie et la machine judiciaire a été mise en branle.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire