A LA UNE Actualité athletisme Dakar sport

Procès IAAF : Quatre ans de prison requis contre Lamine Diack

Le parquet national financier de Paris, a requis mercredi 17 juin, quatre ans de prison et une amende maximale de 500 000 euros contre l’ancien patron de l’athlétisme mondial Lamine Diack  âgé de 87 ans.

S’agissant de son fils Papa Massata Diack, le parquet financier a requis 5 ans.

L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) de 1999 à 2015, et son fils, absent à son procès, sont jugés à Paris, avec quatre autres personnes, dont : Habib Cissé, avocat et ex-conseiller juridique de Lamine Diack ; Valentin Balakhnichev, ex-président de la Fédération russe d’athlétisme (ARAF) et ancien trésorier et vice-président de l’IAAF ; Alexeï Melnikov, ex-entraîneur en chef des courses de fond à l’ARAF, notamment pour avoir permis de retarder, à partir de fin 2011, des sanctions disciplinaires contre des athlètes russes soupçonnés de dopage, en échange de financements et pour favoriser des contrats de sponsoring et de droits télé.

Lundi, Diack n’avait pu apporter aucune justification plausible sur l’argent reçu de son fils Papa Massata.

Le procès de l’ex président de l’IAAF s’est ouvert  lundi 8 juin devant la 32e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris en l’absence de son fils Papa Massata Diack qui est également poursuivi dans cette affaire.

Avec L’ Equipe

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire