A LA UNE Actualité Kaolack politique

Kaolack : La Descos ordonne l’arrêt des travaux d’un air de jeu de l’homme d’affaires Serigne Mboup

De Ibrahima Diamé correspondant Teranganews à Kaolack 

C’est au Complexe Cœur de Ville de Kaolack que l’homme d’Affaire Président de la Chambre de Commerce de Kaolack a entamé un projet de construction d’un air de jeu, mini terrain de Foot nous signale t-on. Le gazon synthétique était déjà posé. Mais les travaux sont bloqués en ce moment par la Direction de la surveillance, du contrôle et de l’occupation du sol (Dscos) qui, à travers une notification, a ordonné l’arrêt immédiat de ces travaux, faute d’autorisation de construire lit-on dan le Document des gendarmes du foncier.

Mais les partisans, souteneurs de Serigne Mboup ne l’ont pas entendu de cette oreille. Réunis sur les lieux pour dénoncer face à la presse, ils accusent directement la Mairie qui selon eux est derrière tout cela…

A en croire Pape Simakha, « c’est un combat politique orchestré par Mariama Sarr maire de Kaolack contre Serigne Mboup, candidat déclaré à la Mairie de Kaolack pour les prochaines élections locales. Les partisans de Serigne Mboup trouvent inadmissible cette façon de faire et dénoncent le comportement et l’attitude des autorités municipales.

Après cette sortie des partisans accusant la mairie, la réponde de l’équipe municipale ne s’est pas fait attendre. « C’est faux » rétorque le chargé de communication de la mairie de Kaolack, Cheikh Ndao, qui demande aux plaignants d’aller lire les textes, notamment le code de l’Urbanisme.

Selon lui, « la Mairie n’a pas vocation à faire arrêter des travaux », indique t-il. Seulement selon toujours le chargé de communication de la maire, « aucun document relatif à une autorisation de construire n’a jamais été déposé à la Mairie pour ce projet ». Document de la Descos à l’appui dans son téléphone, l’agent municipal parcourt la notification de la Direction de la Surveillance des Sols adressée aux responsables qui pilotent les travaux de construction de cet air de jeu.

Pour finir il demande simplement à ces derniers d’aller chercher une autorisation de construire, sinon, renseigne t-il, « la Descos sera là pour faire son travail et que personne ne pourra l’en empêcher ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire