A LA UNE Actualité Dakar societe

Bavure policière à Gadaye : le collectif des victimes des maisons démolies porte plainte contre l’Etat

Le collectif des victimes des 253 maisons démolies à la cité Gadaye de Guédiawaye, dans la banlieue dakaroise en 2013, annonce une plainte contre l’Etat du Sénégal et contre la police nationale pour “coups et blessures”. C’est suite à la violence que certains de ses membres dont deux femmes, ont subi lors de leur grève de la faim le 22 juin dernier.

« Le collectif des victimes de Gadaye informe que les deux femmes qui avaient subies des actes barbares lors des affrontements avec la police à Gadaye viennent d’être admises à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand Yoff, ex-CETEO, l’une en urgence, l’autre en soin intensif », a informé le porte-parole dudit collectif.

Ainsi, a annoncé Cheikh Traoré « Le collectif a décidé de porter plainte contre l’Etat du Sénégal, la police nationale, et le policier qui avait commis cet acte qui a été formellement identifié ».

Le sieur Traoré et les autres victimes des maisons démolies de Gadaye regrettent le silence total des autorités étatiques notamment « le ministre de l’Intérieur qui est le chef de la police nationale et l’ensemble des organismes de défense des droits de l’homme ».

Ces victimes de Gadaye préviennent qu’elles retourneront incessamment sur le terrain pour exiger leurs biens.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laisser un commentaire