A LA UNE Actualité economie politique

Comité de suivi du Force-covid19- Habib Sy démissionne pour divergence de point de vue

Habib Sy, ancien ministre sous Wade, a démissionné du comité de suivi du force covid19. Il a boudé la réunion du jeudi, suite a des désaccords sur des points inscrits à l’ordre du jour. Les causes de cette démission ont été expliquées dans sa lettre.

« En examinant, les règles de fonctionnement du comité, la majorité, particulièrement celle présidentielle, veut imposer le vote à défaut d’un consensus. Or, il est de notoriété que dans pareilles circonstances, mention doit, tout simplement être faite des désaccords dans le rapport, compte tenu du déséquilibre notoire des représentations. En tout état de cause, les dés semblent pipés, en dépit de la volonté du président, le Général François Ndiaye, de réussir la mission qui lui est confiée », a-t-il écrit.

« A travers ses prises de position, la majorité navigue à contre-courant de l’esprit d’ouverture et de consensus de l’État », a-t-il ajouté.

Selon L’Observateur, l’on souffle que Habid Sy s’est heurté à un autre problème. L’adoption du règlement intérieur du comité. Les discussions butent sur un autre blocage. Certains ont proposé de passer au vote avec une majorité mécanique prête à faire passer le forcing. Un constat suffisant pour que l’un des représentants du Front de l’opposition décide de quitter la salle. « Dans ces conditions, je ne peux plus continuer. Je pars ».

Le différend autour des règles du fonctionnement du comité n’est pas le seul motif de la démission de Habib Sy. Il évoque dans sa lettre la suspicion autour de la divulgation du secret sur les perdiem des membres de la structure.
Avec PressAfrik

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laisser un commentaire