A LA UNE Actualité Saint-Louis

Saint-Louis : Deux leaders de l’URPS placés sous mandat de dépôt

De Adama SENE, TerangaNews Saint-Louis 

Suite et sans fin des violentes manifestations entre les populations de la Langue de Barbarie et les forces de l’ordre. Après la trentaine de personnes  dont 14 mineurs, arrêtées et placées sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du 2e cabinet du tribunal de grande instance de Saint-Louis, deux responsables pêcheurs, membres de l’union régionale des pêcheurs artisanaux de Saint-Louis (URPAS) viennent d’être envoyés en prison par le même juge après transmission de leur dossier par le procureur. Une incarcération qui fait suite aux sanglants affrontements  de la journée du Mardi 04 Février dernier.

Macoumba Diéye et Yame DIÈYE, respectivement secrétaire général et porte-parole de  l’URPAS/Saint-Louis, sont  inculpés pour les faits suivants : association de malfaiteurs, participation à une manifestation non autorisée  ayant occasionné des dommages à des personnes et  des édifices publics, incendie volontaire à des bâtiments administratifs et biens privés et violence contre des agents de la fonction publique dans l’exercice de leur fonction. Selon des sources proches de l’enquête, d’autres arrestations suivront puisque tous ceux qui de près ou de loin sont mêlés à ces manifestations répondront de leurs actes devant la justice. Ainsi après 48 heures de garde à vue au commissariat central de Saint-Louis, les deux pêcheurs syndicalistes passeront Jeudi 13 février, leur première nuit à la Maison d’Arrêt et de Correction de Saint-Louis.

Il faut signaler à la Langue de barbarie, malgré la délivrance des licences de pêche, l’atmosphère reste toujours très délétère.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire