A LA UNE Actualité politique

Plainte pour diffamation : Cheikh Oumar Hann réclame 10 milliards à Pape Alé Niang

Cheikh Oumar Anne passe à l’acte. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation a mis sa menace à exécution. Il a décidé de solder ses comptes avec le journaliste, Pape Alé Niang, devant les juridictions.

Après la publication du livre, « Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud » dans lequel il est cité, l’ancien Directeur du Centre des œuvres universitaire de Dakar (Coud) veut laver son honneur. C’est ainsi qu’il a commis deux avocats en l’occurrence , Baboucar Cissé et El Hadj Diouf. Ces derniers ont entamé la procédure en rédigeant une citation directe destinée à l’auteur du livre et à l’ancien porte-parole de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Mody Niang.

Sur la note intitulée : « Citation directe en police correctionnelle », il est reproché à Pape Alé Niang « le délit de diffamation ». Ainsi, le ministre de l’Enseignement supérieur demande une réparation de préjudice par l’octroi de la somme de dix (10) milliards de F CFA. Sur sa déposition, l’ancien directeur du Coud ordonne aussi « le retrait pur et simple de tous les exemplaires du livre sur le marché et l’arrêt de sa commercialisation ».

Pour rappel : Le livre du journaliste Pape Alé Niang dénonce une gestion gabégique et une dilapidation des deniers publics au Coud en 2016.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laisser un commentaire