A LA UNE Actualité Kaolack societe

Kaolack : Médina réagi à l’agression mortelle qui a coûté la vie à un de ses talibés d’origine américaine

De Ibrahima Diamé TerangaNews Kaolack

Le porte parole de la Famille religieuse de Médina Baye est monté au créneau ce jeudi soir au lendemain de la mort de Bassirou Cissé qui a succombé à ses blessures des suites d’une agression chez lui au quartier Kanda Fodé Diakho. Cheikh Mahi Cissé, de la Mauritanie où il se trouve actuellement pour prendre part à un sommet islamique, a fait une déclaration pour condamner fermement cet acte qu’il qualifie de barbare et d’odieux.

Le porte parole demande ainsi au gouvernement de prendre toutes ses dispositions pour mettre la mains sur ces malfrats afin qu’ils soient identifiés et punis sévèrement à la hauteur du crime commis. Il invite également par la même occasion les autorités à prendre prendre des mesures nécessaires pour combattre le phénomène des attaques à mains armées afin d’assurer la sécurité des populations.

En effet dans la nuit du mardi au Mercredi 20 Janvier 2019, des individus armés de fusils et de coup-coup ont fait irruption dans le domicile de ces américains qui se sont convertis à l’islam pour devenir des Talibés Baye. Au nombre de 7 assaillants armés jusqu’aux selon les témoins, ils ont escaladé le mur de la Maison située au quartier Kanda Amady Diakho, avant de dénoncer les portes pour s’introduire à l’intérieur du Salon dont ils défoncé les portes . Mais c’est sans compter avec la détermination et la réplique du fils et de son père qui se sont violemment battus contre eux. Ils s’en sont sortis avec de graves blessures pour lesquels ils ont été évacués à l’hôpital Régional de Kaolack. C’est là-bas d’ailleurs que le fils Bassirou Cissé plus connu sous le nom de Mohamed va succomber à ses blessures quelques heures après son hospitalisation.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire