A LA UNE Actualité international santé

Coronavirus : Pékin annule les festivités du Nouvel an, Singapour touché

En raison de l’épidémie de coronavirus qui sévit en Chine, la ville de Pékin a annoncé ce jeudi 23 janvier l’annulation des festivités prévues pour le Nouvel an lunaire. Dix-sept personnes ont déjà succombé au virus dans la région de Wuhan, foyer de l’épidémie qui commence à s’étendre. Un habitant du Wuhan ayant contracté la maladie a été signalé à Singapour.

Alors que l’épidémie de coronavirus a déjà fait 17 victimes en Chine, la ville de Pékin a annoncé, jeudi 23 janvier, l’annulation des très populaires festivités prévues à l’occasion du Nouvel an lunaire. Le congé du Nouvel an démarre vendredi pour une semaine. Les Pékinois se rassemblent habituellement à cette occasion par centaines de milliers dans des parcs pour assister aux traditionnelles danses du lion et du dragon.

Depuis jeudi matin, plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter Wuhan, ville de 11 millions d’habitants en plein centre de la Chine. Les péages aux sorties autoroutières de la ville sont fermés.

Propagation de la maladie

Cette métropole des bords du Yangtsé est au cœur de l’épidémie qui, depuis décembre, a contaminé plus de 570 personnes et fait 17 morts, selon un dernier bilan mercredi soir. Toutes les personnes décédées ont succombé à Wuhan ou dans sa région.

L’épidémie s’est propagée à d’autres pays : États-Unis, Corée du Sud, Thaïlande, Taïwan, Hong Kong et Japon. Un premier cas de la maladie due au coronavirus a par ailleurs été diagnostiqué à Singapour, a indiqué jeudi le ministère de la Santé. Le malade, âgé de 66 ans, est un habitant de Wuhan, précise The Straits Time, qui évoque un deuxième cas probable.

 Les aéroports prennent leur disposition

Pour éviter la propagation, l’aéroport de Dubaï a annoncé qu’il passerait tous les voyageurs en provenance de Chine aux « caméras thermiques ». L’aéroport a indiqué sur Twitter qu’il s’apprêtait à accueillir « des milliers » de voyageurs chinois pour leur Nouvel an, célébré cette année le 25 janvier. « Le contrôle sera effectué à des portes (de débarquement) sécurisés » par des équipes médicales, a-t-il ajouté.

D’autres aéroports internationaux ont pris des mesures similaires, ciblant en particulier les passagers provenant de la métropole de Wuhan, notamment aux États-Unis, en Russie, en Australie, au Népal, à Singapour, en Malaisie, au Vietnam, au Bangladesh, en Inde et en Thaïlande.

Avec France 24

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire