A LA UNE Actualité Education Saint-Louis

Centenaire du lycée Omar Foutiyou Tall Ex Faidherbe de Saint-Louis : La salle des professeurs baptisé au nom de l’ancien proviseur Abou Touré

De Adama SENE, Correspondant TerangaNews à Saint-Louis

1919-2019,  voilà cent ans que le lycée Faidherbe aujourd’hui baptisé lycée Cheikh Omar Foutiyou Tall voyait le jour dans la vieille cité de Saint-Louis. Un centenaire que la communauté éducative a célébré par diverses activités dont la cérémonie de baptême de la salle des professeurs au nom d’Abou Touré. Un enseignant émérite qui a fait ses études secondaires vers les années 50 dans cette dite école avant d’y revenir en tant que proviseur dans les années 70. Pour l’actuel proviseur, le choix n’est pas gratuit  parce que les vertus qu’incarnaient feu Abou Touré, doivent servir de modèle et de repères à ces jeunes collègues et aux élèves. « Il est un exemple pour nous les encadreurs et les élèves eu égards à son engagement pour l’école sénégalaise et sa disponibilité pour sa nation », a souligné Ndèye Ariette Sarr.

Avant de poursuivre que durant toute sa vie professionnelle, Feu Pr Abou Touré a fait de l’enseignement et de l’éducation des moyens d’accompagnement pour l’éclosion de la personne humaine.  Des propos qui ont été  confirmés par la fille du parrain et par ailleurs  porte-parole de la famille Touré. A l’en croire, Abou Touré est le parfait mélange entre la culture traditionnelle,  religieuse  et la civilisation moderne. « Malgré sa dimension intellectuelle et toutes les responsabilités occupées sur le plan international, il était resté lié à sa culture. Les qualités humaines  et les valeurs qu’il incarnait  sont des exemples à offrir à la nouvelle génération pour son sens du devoir, au moment où on parle beaucoup d’incivisme », a soutenu-Diabou Séga Touré.

Considéré par beaucoup de personnes comme un guide spirituel, pourtant il s’intéressait également aux religions traditionnelles, d’où sa participation à un groupe de recherches du centre nationale de recherche scientifique en France sur les pratiques occultes. Il faut signaler que  la famille a offert un équipement informatique pour la  salle des professeurs ainsi des mobiliers de bureau. Un don qui permettra au corps professoral de travailler dans de meilleures conditions  dans le cadre des enseignements apprentissages, a déclaré Ndèye Ariette Sarr Mbodj.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire