A LA UNE Actualité economie

Réformes de l’Uemoa : Le Sénégal progresse de deux points

Cette revue politique, qui fait suite à celle des experts qui s’est tenue du 21 au 23 octobre dernier, à Dakar, se déroule dans les 8 États membres de l’Uemoa. Elle constitue un exercice «essentiel pour l’approfondissement de l’intégration économique» dans cet espace communautaire. Lancée en 2014, elle est placée au plan politique sous la présidence des Premiers ministres ou chef de gouvernement et sous la tutelle des ministres en charge des finances.

Selon le président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), Abdallah Boureima, le Sénégal affiche un taux de mise en œuvre des réformes estimé à 77.9% cette année contre 76% en 2018. Soit une progression de 2 points. Un taux que sa commission a arrondi à 78%. Il présidait, ce jeudi 21 novembre 2019, à Dakar, la cérémonie d’ouverture de la 5ème revue annuelle des Réformes, Politiques, Projets et Programmes de l’Uemoa au Sénégal au titre de l’année 2019. C’était en présence du ministre des Finances et du Budget du Sénégal, Abdoulaye Daouda Diallo, notamment.

La rencontre a également noté la présence du ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération du Sénégal, Amadou Hott, du ministre sénégalais des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye, du commissaire chargé du développement du marché régional et de la coopération de l’Uemoa, Joäozinho Mendès, du commissaire du département de l’aménagement du territoire communautaire et des transports, Koffi Paul Koffi, du commissaire chargé du département des politiques économiques et de la fiscalité intérieure, Mamadou Makhtar Diagne, entre autres.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laisser un commentaire