A LA UNE celebrité international Kaolack

Top 500 des musulmans les plus influents au monde 2019-2020 : Imam Cheikh Tidiane l’unique chef religieux d’Afrique figure parmi les 50 plus influents

 Imam cheikh l’unique chef religieux d’Afrique figure parmi les 50 plus influents

Cheikh Ahmad Tijani Ibn Ali Cissé est le chef spirituel de l’ordre soufi de la Tijaniyya. La Tijaniyya est le plus grand ordre soufi de l’Afrique de l’Ouest, et son dirigeant compte des millions de fidèles, qui le voient comme un guide de l’Islam véritable.

Chef des musulmans Tijani : Cissé est devenu le chef des Tidjaniyah après le décès de son frère aîné, le cheikh Hassan Cissé, en 2008. Il est l’imam de la grande mosquée de Médina Baye, au Sénégal, qui est l’un des postes clés de la direction. Les musulmans Tijani sont répartis dans toute l’Afrique occidentale et ailleurs. Comme ordre, les Tijanis accordent allégeance à leur cheikh, ce qui lui confère une influence considérable en tant que chef.

Éducation et activités : Sheikh Tijani Cissé (né en 1955) a étudié le coran, l’arabe et les textes classiques avec son père, Sheikh Ali Cissé, et son grand-père légendaire, Sheikh Ibrahim Niasse. Il a ensuite poursuivi ses études à l’Université Al-Azhar d’Egypte, où il a étudié l’arabe et Usul Al-Din (théologie). À la fin de ses études en Egypte, il a beaucoup voyagé en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique pour assister à de nombreuses conférences et participer à des débats religieux. Il a également réussi à éditer et à publier plusieurs ouvrages importants, notamment Kashif Al-Ilbas de Sheikh Ibrahim.

Fonctions : En 2001, Cheikh Tijani Cissé a été nommé Commissaire général du Hajj au Sénégal. En 2006, il a de nouveau été reconnu par le président sénégalais Abdoulaye Wade et a été nommé «ambassadeur des missions spéciales» sénégalais, poste qu’il occupe jusqu’à présent. Il a également reçu le prestigieux prix du Sénégal, l’Ordre de Mérite (1993).

Descendant du fondateur de Tijaniyya : La Tijaniyya est un ordre soufi fondé par Ahmad al Tijani Hassani, un Algérien, à la fin du XVIIIe siècle. En tant que chef spirituel de la Tijaniyya, Cissé est considéré comme le porteur d’une inspiration spirituelle appelée Fayda Tijaniyya («inondation» ou «débordement de grâce spirituelle»), ce qui lui donne le pouvoir de poursuivre les enseignements d’Ahmad al Tijani Hassani. Grâce à cette position, certains musulmans Tijani voient en Cissé, le reviveur de la Sunna.

Les Tijanis se caractérisent par le strict respect de la Sunnah, la récitation de litanies spirituelles (awraad) individuellement et lors de rassemblements et l’accent mis sur le développement de la relation intérieure avec Dieu.

A propos de l'auteur

Dame Diop

Laisser un commentaire