A LA UNE Actualité Saint-Louis

Saint-Louis : Un bus se renverse et fait 34 blessés près de l’UGB

Adama SENE (Saint-Louis)

La route nationale 2 a encore fait des victimes et de lourds dégâts matériels. Un énième accident  qui a occasionné  34 blessés dont deux se trouvant dans un état critique, a été enregistré à quelques mètres de la porte principale de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

C’est vers les coups de 11 heures que les éléments des sapeurs-pompiers  et de la gendarmerie de la vieille cité ont été alertés d’une violente collision entre un bus « horaire » et un véhicule de type 4×4 appartenant à la Saed. A en croire des témoins oculaires, le bus avait quitté Podor pour rallier Dakar et le particulier roulait en sens inverse. C’est arrivé à hauteur de la direction générale de la Saed que le conducteur du bus a perdu le contrôle, finissant sa folle course sur le 4×4 qu’il percute violemment.

Un terrible choc qui a provoqué le renversement du car et occasionné une trentaine de blessés, tous évacués à l’hôpital régional par les ambulances mobilisées par les autorités sécuritaires et sanitaires de Saint-Louis. Selon certains passagers  rescapés de l’accident, le choc est l’aboutissement de l’indiscipline du chauffeur du bus.

«Depuis qu’on a quitté Podor, le chauffeur n’a cessé de multiplier les infractions du code la route. Malgré nos nombreuses tentatives pour le raisonner, il faisait fi de nos remarques en roulant à un excès de vitesse injustifié. Il est le seul responsable de l’accident parce qu’il nous disait, qu’il larguerait tous les bus horaires avant Dakar», a fustigé un voyageur qui est sorti indemne de l’accident. Ce énième accident remet sur la table la lancinante question de l’indiscipline et du  non-respect du code de la route sur nos voies par les chauffeurs.

D’où la forte demande des populations  pour  l’accélération du processus du permis à point afin  d’arrêter l’hécatombe.  Il faut signaler que tous les 34 blessés sont pris en charge et suivis à l’hôpital.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire