A LA UNE Actualité Matam

Matam : L’Anpej forme 20 relais en coaching de projets

De Thierno baye Diène, Correspondant TerangaNews à Matam

L’Agence Nationale pour la Promotion des Jeunes (ANPEJ) en collaboration avec la GIZ a offert une session de formation de 5 jours en accompagnement et coaching de porteurs de projets à 20 relais communautaires de la région de Matam. Ces jeunes qui sont issus des 3 départements (Ranérou, Kanel et Matam) ont été choisis par un comité de sélection régional renseigne Amadou Kouma Diallo, chef de service régional de la jeunesse de Matam « à la suite de l’appel à candidature que nous avons lancé, nous avons reçu 73 dossiers. C’est ainsi que le comité s’est réuni pour choisir les 20 en respectant les critères de parité, c’est-à-dire 10 hommes et 10 femmes suivant les quotas prescrits par le partenaire. Ainsi, on a eu 6 pour le département de Kanel, 04 pour Ranérou et 10 pour Matam ».


Ce choix de capacité 20 relais communautaires répond au souci de l’ANPEJ de se rapprocher des localités lointaines en érigeant les récipiendaires de cette formation en tampon entre la structure financière et les jeunes « l’ANPEJ est présente dans toutes les 14 régions du Sénégal mais malgré tout cela, certaines communes et certains villages n’ont pas accès aux informations et aux activités de l’ANPEJ, raison pour laquelle et dans le souci d’offrir des service de proximité l’ANPEJ a jugé nécessaire de collaborer avec la ZIG afin d’offrir des services adaptés, d’accompagner les jeunes, de les former de les outiller afin qu’ils puissent eux-mêmes appuyer l’ANPEJ dans la transmission de cette information mais aussi dans l’accompagnement des jeunes qui sont dans des localités éloignées. » explique Nourou Niang, responsable régional de l’ANPEJ à Matam.

La distance qui sépare en effet les localités défavorise les jeunes des zones reculées de Matam d’où le rôle assigné aux bénéficiaires de la formation désormais des consultants juniors «ces 20 jeunes en outre d’être nos relais sont devenus des consultants juniors, ils ont été outillés pour mettre sur pied leur propre cabinet de consultance», ajoute-t-il.

Pour rappel, pour cette année 2019, l’agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes ANPEJ a débloqué une enveloppe de 100 millions pour le financement de 81 projets dans la région de Matam.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire