A LA UNE Actualité societe

IPRES : La CNTS cafarde le mode de nomination du nouveau DG

Le Secrétaire général adjoint de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal Lamine Fall , (Cnts) chicane le décret nommant Amadou Lamine Dieng à la tête de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES). « L’IPRES est certes un bien commun pour l’Etat, les travailleurs, les employeurs et les retraités, mais qui a une autonomie de gestion, argue-t-il, interrogé par Les Echos. Depuis 1990, le Directeur général de l’Institution est nommé par le Conseil d’administration et non par décret. »

Sur ce fait, le syndicaliste réclame l’annulation dudit décret afin de lancer un appel à candidatures pour choisir le Directeur général de l’IPRES. « Voilà ce que nous avons toujours fait, et nous tenons à être encore dans cette dynamique », assène Lamine Fall. Qui prévient : « La CNTS ne saurait accepter aucune compromission sur l’autonomie de l’IPRES et le mode de désignation de son Directeur général ».

En remplacement de Mamadou Diagne Sy Mbengue, Amadou Lamine Dieng, Magistrat à la Cour des comptes, précédemment Directeur General de l’ANPEJ a été nommé, lors du dernier Conseil des ministres tenu mercredi dernier, 2 octobre, Directeur de l’IPRES. Ce dernier est muté à la Direction général de la Société nationale des habitations à loyer modéré (SNHLM), en remplacement de Monsieur Mamadou KASSE, appelé à d’autres fonctions.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laisser un commentaire