A LA UNE Actualité

Finance : Les autorités réagissent pour la sécurité des banques

Ce jeudi 10 octobre, à l’occasion de d’inauguration du siège de la banque OraBank à Kaolack ,M Mbengue lors de la  cérémonie a assuré de la volonté des pouvoirs publics de « rester toujours auprès des établissements bancaires préoccupés par des problèmes sécuritaires». Une « réunion spéciale » consacrée à la sécurité des établissements bancaires se tiendra « très prochainement » à Kaolack (centre), a-t-on appris du gouverneur de cette région Alioune Badara Mbengue.

La dite « réunion spéciale » annoncée dont la date n’est pas précisée va notamment regroupera les acteurs du secteur et les forces de l’ordre, sous  l’auspice de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).
Son objectif sera »d’éradiquer le phénomène des attaques enregistrées dans les alentours » contre les établissements bancaires, selon le gouverneur de Kaolack. « À terme nous voulons atteindre zéro attaque », a dit Alioune Badara Mbengue.
« S’il y a une attaque à Tambacounda tout le système est bloqué jusqu’à Kaolack et l’activité économique s’en ressent », a souligné le chef de l’exécutif régional de Kaolack, selon qui il revient à l’Etat d’assurer la sécurité des populations, les agents de sécurité privée n’tant que « des auxiliaires » des forces de l’ordre.

Le gouverneur a accentué sur les opportunités de développement à Kaolack, conviant les responsables d’OraBank  à accompagner la région pour l’atteinte des objectifs de développement fiés par les autorités « au plus haut niveau ».
Aussi a-t-il invité les banquiers à « accompagner l’essor de cette région qui compte de nombreuses sociétés et des hommes d’affaires dynamiques ».

Luc Morio ,directeur général d’OraBank, estime de son côté que le choix de son établissement de s’implanter à Kaolack après Dakar, Thiès, Touba et Saint-Louis-Louga, s’explique par « le dynamisme économique » de cette région. Il s’engage a ce que son établissement  dote les localités voisines de la ville de Kaolack de guichets automatiques de banque pour accompagner l’activité économique.

Et selon  lui, « OraBank n’a pas attendu son inauguration pour démarrer ses activités et a déjà commencé à financer l’activité économique locale ».

A propos de l'auteur

Raky fall

Laisser un commentaire