A LA UNE Actualité Diourbel Education

DIOURBEL : L’inspecteur d’académie de Diourbel a présenté aux acteurs et partenaires de l’éducation le rapport du CRD sur la rentrée scolaire 2019/2020

De Abdoulaye Faye, correspondant de Teranganews à Diourbel.

Lors du comité régional de développement (CRD) sur l’éducation de ce jeudi 10 octobre 2019 présidé par l’adjoint gouverneur de la région de Diourbel en charge du développement, l’inspecteur d’académie de Diourbel Seydou SY a présenté aux acteurs et partenaires de l’éducation, le rapport du CRD sur la rentrée scolaire 2019/2020.

En présence des autorités administratives et locales, l’inspecteur d’académie de Diourbel Seydou SY a présenté aux acteurs et partenaires de l’éducation, le rapport du CRD sur la rentrée scolaire 2019/2020. Un CRD tenue à la salle de conférence de la gouvernance de Diourbel après une semaine de la rentrée scolaire. Selon l’IA Seydou SY, << la rencontre a été un CRD de bilan par rapport à la rentrée scolaire et en même temps dégager les perspectives>>.
Il a d’abords présenté la carte scolaire, fait l’état des lieux des personnels, voir un peu les quelques problèmes qui n’ont pas pu être réglé.
<< La rentrée s’est passé normalement, en dehors de deux établissements qui sont envahis par les eaux à cause de la dernière pluie. On a fait le point du bilan de l’année écoulée mais on a dégagé aussi des perspectives. Ça était aussi pour nous, l’occasion de partager avec l’ensemble des acteurs de l’éducation les priorités que le ministre a dégagé dans lesquelles nous allons mouvoir pour des bons résultats et du succès dans notre système d’éducation>>, martèle Seydou SY.

La première priorité présenté dans l’exposé du rapport s’est d’abords travaillée à l’apaisement du climat social dans l’espace scolaire. D’aprés l’IA, << on a reçu instruction que les comité de dialogue social à l’échelle départemental que des dispositions soient prisent pour qu’on les mettent en oeuvre. Et il y a beaucoup de question qui sont relatif aux revendications qui sont adressés par le ministre lors du séminaire de l’entrée qui sont prises par l’autorité. Maintenant, il y a d’autres questions ou d’autres département ministériel devaient intervenir et y aura un portage qui a déjà commencé>>.
<<La deuxième priorité s’est de renforcer l’efficacité et l’efficience du système éducatif. Dans ce domaine, on veut avoir un système de formation efficient et qui même s’attache insensuellement aux valeurs. La troisième priorité est de renforcer les capacités des enseignants en améliorant le pilotage stratégique des structures>>, d’après l’IA.

Le rapport a aussi souligné des différents défis à relever. Parmi ses défis, il y a le problème lié aux abris provisoires d’où la région de Diourbel compte un nombre de 567 abri provisoire dont les 92 ont été construite. Selon Seydou SY, << il y a du chemin à faire, parce que le programme abri provisoire, le Président de la république a décidé et d’ailleurs, c’est des instructions fortes, qu’il ne veut plus voir d’abri provisoire. Mais vous savez le nombre d’abri provisoire à l’échelle du pays et à l’échelle de la région ne peut pas se résorber en une année. On a fait une tournée ici avec le ministre de l’éducation, certaines infrastructures commencent à être livrer. Mais le programme zéro abri provisoire n’est pas un programme qui peut se régler en une année scolaire. C’est planifié avec des entrepreneurs qui ont gagné des marchés, certains ont même livré les derniers tranches>>.

Le problème de l’état-civil des élèves également pose problème, d’après l’IA.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire