A LA UNE Actualité Afrique international

32 ans plus tard, le dossier judiciaire de Thomas Sankara évolue positivement

15 octobre 1987-15 octobre 2019, la famille et les partisans de Thomas Sankara vont célébrer ce mardi le 32ème anniversaire de l’assassinat du père de la révolution Burkinabè.

Lors d’un point de presse lundi 14 octobre, les avocats du président assassiné ont déclaré être satisfaits de l’évolution du dossier judiciaire. L’ancien président Blaise Compaoré et le général Gilbert Diendere l’ex chef de la garde présidentielle ont été inculpés dans ce dossier.

C’est maître Benewende Sankara, l’un des conseils de la famille qui suit l’affaire depuis 22 ans, qui a exprimé devant les médias la satisfaction du collectif des avocats. Le dossier évolue, dit-il. 23 personnes ont été inculpées à ce jour et les auditions suivent leur cours au tribunal militaire de Ouagadougou.

Selon Maître Sankara, Il n’y a plus d’interférence politique comme c’était le cas par le passé. Il dira que l’étude balistique et l’autopsie des corps de juillet 2015 ont révélé des informations importantes au juge d’instruction.

Deux lots de dossiers déclassifiés par la France ont été reçus. Et un troisième promis tarde à arriver révèle maître Sankara qui espère la tenue du procès courant 2020.

Pour l’heure, deux mandats d’arrêt ont été émis contre l’ancien président Blaise Compaoré exilé en côte d’Ivoire depuis sa chute en 2014 et contre Hyacinthe Kafando, son chef de sécurité au moment des faits, en fuite depuis 2015.

Avec BBC Afrique

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire