A LA UNE Actualité Dakar politique societe

Rufisque : le ministre Oumar Gueye se félicite de la prise en charge de la situation causée par les fortes pluies et annonce la reconstruction du mur du stade Ngalandou Diouf

Alioune Badara SALL, Teranganews Rufisque

Après les inondations notées à Rufisque, le ministre des collectivités locales, accompagné des maires des communes de Rufisque, a fait, ce mercredi 11 septembre 2019, une visite de terrain des endroits où des les eaux de pluies avaient élu domicile et causé des dommages aux populations riveraines.

 

Le ministre des collectivités locales a d’abord fait cap dans le tunnel qui mène vers les HLM où des vidéos sur les sociaux ont montré beaucoup d’eaux rendre ce passage au-dessous du TER impraticable. Selon les autorités, cela n’a pas été causé par les travaux du Train Express Régional reprenant le Directeur de l’APIX.

 

Pour le ministre Omar Gueye, à la suite des interventions des maires, qui dit avoir été surpris de n’avoir vu pas d’eau dans le tunnel à l’intérieur duquel il s’adressé à la presse contrairement à ce qui est dit dans la presse et réseaux sociaux. « Les maires m’ont dit que deux heures après, la circulation était rétablie. C’est dire donc que le vocable « inondation » doit être revue.  Il est heureux de constater que sur ce pont, l’eau est partie » s’est félicité le ministre.  Il poursuit pour dire que certaines zones sont non aedificandi , autrement dit, ce sont des zones où on ne doit pas habiter dans la région de Dakar.  Il ajoute que qu’il y’a eu une bonne prise en charge e la situation par les autorités  locales et administratives. « Cette situation n’a pas eu l’ampleur qu’on a voulu lui donner. La réalité est là. Vous avez vu, y’a pas d’eau du tout, et on m’a dit, deux heures après »  se réjouit Oumar Gueye.

 

Pour le maire de la commune de Rufisque Est, par ailleurs, adjoint au maire de la ville, des mesures ont été prises aussitôt après  la forte pluie pour évacuer les eaux. « C’était quelque chose qui était temporaire et on a trouvé des solutions rapidement. A Rufisque Est aussi, on a fait la même chose. On a constaté qu’il y’avait des problèmes  avec le non prolongement de certaines voies d’évacuation. L’APIX s’est engagé à le faire séance tenante » renseigne Albé Ndoye. Ainsi, des solutions durables  sont en train d’être trouvées pour palier, selon le maire, à d’éventuelles éventualités.

 

Pour Mame Omar Mané, maire de Rufisque Nord, ce qui est arrivé à Rufisque ces derniers jours résulte d’un phénomène naturel. « Malheureusement, ceux qui parlent ne maitrisent pas les problèmes » fait-il savoir. Se livrant à des explications élémentaires, il a lavé à grande eau les autorités locales et les travaux du Train Express Régional. « C’est le développement qui est comme ça »

Le pan du mur du stade Ngalandou Diouf, qui  s’est effondré, sera reconstruit par l’AGETIP

 

Après le tunnel, le ministre et sa délégation ont fait cap au stade Ngalandou Diouf où les fortes pluies de ce lundi ont fait tomber un pan du mur. Là aussi, des engagements sont pris par le directeur de l’AGETIP qui annonce que les travaux sont ouverts dès l’instant qu’ils ont été saisis par le ministre des collectivités locales. « Nous allons le faire. Nos équipes sont déjà sur place. C’est vrai que le mur s’est écroulé mais il y’a un problème d’évacuation des eaux fluviales, y’a le voisinage immédiat, les cables aériens, c’est un lot de problème que nous avons constaté sur place dont nous allons essayer d’apporter des solutions qu’il faut » informe El Hadji Malick Gaye, DG de l’AGETIP.

 

Au cours de cette visite, il a été retenu que le mur sera reconstruit par l‘AGETIP et que les travaux démarreront incessamment. De plus, le mur du stade est construit sur une ancienne fondation, cause pour laquelle, il n’a pas résisté. Pour des mesures de sécurité est vu l’étroitesse de la ruelle qui sépare le mur en question et les habitations, le mur qui sera reconstruit sera décalé de quelques mètres à l’intérieur du stade pour en faire une voie passante.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire