A LA UNE Actualité Dakar societe

Rufisque : Après la pluie, les rufisquois, dont les maisons sont inondées, dénoncent les travaux du TER

Alioune Badara Sall, Correspondant TerangaNews à Rufisque

Après les fortes pluies de ce matin, les habitants de Colobane Gouye Mouride , dans la commune de Rufisque-Est, avaient barré le pont du TER après que des maisons sont inondées du fait des travaux du Train Express Régional (TER). Comme on pouvait s’y attendre, ces travaux ont longtemps été décriés par les populations de Rufisque qui éprouvent d’énormes difficultés pour circuler à l’intérieur de la ville et dans les quartiers environnants. Selon nos sources, le rond-point du pont de Sococim est barré par les populations en colère.

Le préfet du département de Rufisque, informé, a effectué le déplacement sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Finalement, les populations de Colobane Gouye Mouride ont été convaincues de libérer le pont. Ces populations ont exposé toutes les difficultés auxquelles elles sont confrontées depuis le début des travaux du TER. Elles pointent du doigt les autorités locales, au premier chef le maire de la commne , Albé Ndoye ; dont les habitants disent qu’il ignore tout ce qui se passe dans sa commune puisqu’il n’y habite pas. Selon un des habitants, le quartier Colobane Gouye Mouride n’a jamais connu des inondations avant ces travaux. Et pourtant, dit-il, ils avaient informé l’ingénieur en charge des travaux de Eiffage. 

 Cette situation est perceptible dans plusieurs quartiers de Rufisque où les fortes pluies de ce matin ont causé des dégâts chez les populations. Au même moment, on apprend qu’à Wemblé dans le quartier Santhiaba est pris dans les eaux. De même que le stade Ngalandou Diouf dont un pan du mur s’est affaissé.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire