A LA UNE Actualité Dakar politique

Le PIT rend hommage à Amath Dansokho ce dimanche

Dimanche 28 août, le Parti de l’indépendance et du travail (PIT) va rendre hommage à son leader historique Amath Dansokho, à partir de 15 heures, à son siège de Khar Yalla, à Dakar, nous-apprend cette formation politique.
« Le Secrétariat du Comité Central du PIT informe qu’il rend hommage au camarade Amath DANSOKHO le dimanche 22 septembre 2019 à partir de 15 H précises au siège du Comité central sis à Khar Yalla. Non point pour le canoniser. Amath en avait horreur. Plutôt pour donner un repère, indiquer notamment aux plus jeunes et en cette période assez troublée ce que vaut une vie de combat, ce qui donne sens à un engagement tel que celui des militantes et militants du PIT », lit-on dans un communiqué.
Amath Dansokho, une des figures majeures de la gauche sénégalaise depuis les années 1980, a été rappelé à Dieu vendredi à Dakar, à l’âge de 82 ans, des suites d’une longue maladie.
Il a été ainsi élevé au rang de commandeur dans l’Ordre national du Lion à titre posthume avant d’être fait citoyen d’honneur de la ville de Saint-Louis, région du nord du Sénégal berceau de son militantisme politique, où il a été inhumé dimanche au cimetière de Thiaka Ndiaye.
Les acteurs politiques de même que les observateurs ont été unanimes à saluer sa mémoire et sa contribution à la démocratique sénégalaise, un engagement incluant son combat pour la justice sociale.
« Un registre de condoléances est ouvert au siège du Parti à Khar Yallah. Tous ceux qui désirent y apposer leur signature peuvent le faire à partir de ce mercredi 28 août 2019 de 10 h à 18h », signale le PIT, avant de remercier « chaque Sénégalaise, chaque Sénégalais et les nombreux amis et camarades de DANSOKHO à travers le monde pour leur communion à l’occasion de cette épreuve ».
Le communiqué souligne de même les nombreuses réactions qui « ont fusé de partout : de l’intérieur du pays, des autres pays africains, de beaucoup de pays du monde », à l’annonce du décès de Amath Dansokho.
« Or, relève-t-il, en dépit de leur nombre, de leur variété, de la différence de statut des organisations et personnes qui en sont les auteurs, ces réactions ont toutes ce fond commun : « un homme bon, sincère et véridique, dont toute la vie fut une vie de combat pour un meilleur sort de l’humain, est parti. » ».
Le PIT pour sa part dit avoir « toujours mesuré le poids des sacrifices qu’il consentait, la probité de l’homme et la profondeur de son engagement ».

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire