A LA UNE Actualité Dakar societe

Incident à la Pharmacie Fadilou Mbacké : Les précisions de la Police nationale (Communiqué)

Après l’incident survenu à la pharmacie Fadilou Mbacké de la Patte d’oie, à Dakar, dont un employé a été conduit manu militari, menotté, dans un commissariat de police, sur ordre d’un fonctionnaire de police en poste aux Parcelles Assainies à qui il refusait de vendre un médicament en l’absence d’une ordonnance, toutes les mesures disciplinaires convenables ont été prises.
Dans un communiqué, le Bureau des relations publiques de la Police nationale informe que l’Autorité a pris toutes les mesures disciplinaires attendues dans de pareilles circonstances malheureuses.
Selon Aps, le communiqué ne précise pas toutefois la nature des mesures disciplinaires prises à l’encontre de l’intéressé qui, selon plusieurs sites d’informations, serait un commissaire.
En tout état de cause, la Police nationale précise qu’elle ‘’ne ménagera aucun effort pour prévenir de pareils incidents dans la manière de servir de ses différentes unités’’.
Évoquant les faits en question, elle dit avoir ‘’constaté ce matin, la diffusion, à travers les réseaux sociaux et les sites d’information en ligne, d’une vidéo illustrant un malheureux incident entre un fonctionnaire de Police en service au Commissariat des Parcelles Assainies, et un docteur de la pharmacie Fadilou Mbacké sise à la Patte d’Oie’’.

Elle ‘’appelle toutes les parties à la retenue et à la sérénité, et les invite à prendre conscience du partenariat solide qui existe entre elle et les pharmaciens dans la prise en charge des défis communs auxquels ils font face’’.

Dans une vidéo reprise par des sites d’information, l’employé de la pharmacie, Dr Cheikhouna Gaye, explique avoir eu une altercation avec le fonctionnaire de police en question, qui était en tenue civile.

D’après lui, après avoir insisté sur le fait que le médicament qu’il voulait acheter ne pouvait être vendu que sur présentation d’une ordonnance, il se serait emporté, avant de faire venir des agents qui l’ont menotté et conduit ensuite à la police.

Il signale que toutes les vitres de la pharmacie ont été brisées.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire