A LA UNE Actualité Dakar societe

Drame de Bambilor : Les corps des deux enfants reposent désormais à Yoff et à Bambilor

Alioune Badara Sall, Teranganews Rufisque

Après les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit du Mercredi 21 au jeudi 22 août ayant causé la mort de deux enfants, Bambilor est dans la consternation. Nous apprenons de source proche des familles des victimes que les deux enfants ont été inhumés ce matin du samedi 24 août 2019. Bamba Diop repose désormais au cimetière de Yoff et Massakha Diop au cimetière de Bambilor.

Auparavant, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, accompagné du gouverneur de la région de Dakar et des autorités du département de Rufisque, se sont rendus ce vendredi 23 Août 2019, dans la commune de Bambilor, pour présenter aux deux familles Diop, qui ont perdu leurs siens lors des fortes précipitations qui se sont abattues sur la région de Dakar dans la nuit du Mercredi au jeudi 22 Aout, les condoléances du président de la République et de toute la nation. Ainsi chacune des deux familles, a reçu un appui de 1 million de francs CFA. « Nous sommes venus à Bambilor pour transmettre aux familles de Mamadou Bamba Diop (15 ans) et de Massakha Diop (8 ans) la solidarité et le soutien du président de la République qui m’a appelé pour venir m’instruire de venir aux cotés des populations de Bambilor » a dit le ministre Serigne Mbaye Thiam.

C’était aussi l’occasion pour le ministre de constater de visu l’étendue des dégâts causés par les fortes précipitations à Rufisque particulièrement à Bambilor et de donner des instructions aux services techniques d’étudier les causes des inondations et proposer des solutions à l’Etat du Sénégal.

Tentant d’expliquer les raisons du drame, Serigne Mbaye Thiam dira que : « il y’a eu la conjugaison de deux facteurs. Il y’a eu des pluies importantes qui se sont abattues dans la localité en un laps de temps très court (157 mm), des pluies qu’on peut constater étalées sur trois ou quatre jours qui se sont abattues entre deux et trois heures de temps. Il semble aussi que l’eau qui a emporté les deux enfants est venue des bassins versants de Thiès même. Parce que c’est quelques heures après l’arrêt de la pluie qu’il y’a eu de forts torrents qui ont traversé Bambilor. Ce qui veut dire que l’eau qui a emporté les enfants ne venait pas d’ici ».

Pour Ndiagne Diop, maire de Bambilor, prenant le contre-pied du ministre, la situation que vit la commune est la résultante d’un aménagement mal planifié. «La catastrophe a eu lieu à Diassane et elle pouvait aussi avoir lieu ailleurs dans la commune parce que le problème est le même où que vous allez dans notre commune (…). C’est des zones non aedificandi sur lesquelles des titres fonciers ont été attribués. Ce sont les services techniques de l’Etat qui ont fait leurs études pour ensuite nous transmettre les dossiers pour autorisation de construire», s’est dédouané l’édile de Bambylor. Il a ainsi appelé l’Etat à prendre ses responsabilités pour soulager davantage les populations avec notamment la mise en place d’un système d’assainissement adéquat.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire