A LA UNE Actualité Bignona santé societe Ziguinchor

BIGNONA – Drame de Badiouré : Les populations battent le macadam pour exiger l’érection d’un centre de santé et d’un hôpital de niveau 2

De Youssouf DIMMA, Teranganews Ziguinchor

Une semaine après le violent accident du bus à Badiouré, sur la RN4 ayant fait six (6) morts et 64 blessés, dont 34 graves, plusieurs dizaines de personnes ont marché dans les rues de Bignona, portant des brassards rouges, brandissant des pancartes aux inscriptions revendicatives et scandant des slogans pour réclamer l’érection du centre de santé de la capitale du Fogny (Bignona) en un hôpital de type 2.
Sur leurs pancartes on peut lire des slogans du genre : « un hôpital de niveau 2 pour Bignona ; Bignon réclame un hôpital ; Stop aux évacuations sur Ziguinchor ; Nous voulons un bloc opératoire fonctionnel, des médecins spécialistes à Bignona, révision des textes des CDS sur la clé de répartition des recettes, etc ».

Dans leurs slogans, les marcheurs réclamaient aussi un hôpital de niveau 2 dans ce département qui, selon l’un de leurs porte-paroles Abdou Khadre Cissokho, « occupe 72 % des départements de Ziguinchor et Oussouye réunis ».

Selon lui, « les populations de Bignona regroupées au sein de la Plateforme pour la défense des intérêts de Bignona, interpellent le président Macky Sall pour lui rappeler ses engagements pris ici pendant la campagne de 2019, consistant à ériger leur centre de santé en hôpital de niveau 2 ».

Les marcheurs ont remis un mémorandum au préfet de Bignona qui, dans sa réponse, a dit que l’Etat les a entendus et qu’il transmettra le mémorandum à qui de droit.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire