A LA UNE Actualité Dakar politique societe Thies

AIBD : Les chauffeurs de taxis jaunes, en mouvement d’humeur, dénoncent la concurrence déloyale de la société Senecartours dans l’aéroport

Alioune Badara Sall Teranganews Rufisque

Les chauffeurs de taxis jaunes de l’usine Sen Iran Auto ont arboré des brassards rouges ce matin pour dénoncer ce qu’ils appellent une concurrence déloyale au niveau de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass. Cette concurrence déloyale se traduit, selon eux, par la présence à l’aéroport d’autres véhicules de l’homme d’affaires Mbaye Sarr de Senecartours.

 

Ces véhicules de couleur noires et d’autres de couleur blanche desservent les voyageurs tout comme les taxis alors qu’ils étaient destinés à rester dans les parkings attendant des réservations.  Ne pouvant plus supporter le manque à gagner que leur cause cette situation, les chauffeurs de taxis jaunes de l’AIBD ont fait un sit-in devant le ministère des transports sis au niveau des sphères ministérielles à Diamniadio.

 

 

Pour Omar Diouf, président des taxis de l’AIBD, à l’arrivée de ces nouveaux véhicules, ils ont été informés que ces véhicules de navette et donc pour des réservations. Ce qui n’est pas le cas. « Maintenant ces véhicules, au lieu de rester dans les parkings, viennent se mettre au même endroit que nous pour nous concurrencer et soutiennent aussi qu’ils sont des taxis alors que non. Nous voulons qu’ils continuent à faire la navette et à nous le transport ».

 

Ces chauffeurs de taxi de l’aéroport international Blaise Diagne au nombre de quatre cents ont acquis les taxis à environ sept millions de nos francs payables en trente mois avec une mensualité de près de deux cents mille francs et un acompte de cent cinquante mille francs (150.000 F) qu’ils versent à l’usine « Sen Iran Auto ». Ces chauffeurs, désespérés, dénoncent le fait que le sieur Mbaye Sarr leur impose une concurrence avec le soutien d’autorités. Informés, le ministre des transports leur a promis de les recevoir dans les prochains jours pour décanter la situation.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire