A LA UNE Actualité Saint-Louis

Saint-Louis-Lutte contre le paludisme : Distribution de 525.000 moustiquaires pour préserver les acquis de la pré-élimination

Adama SENE Teranganews Saint-Louis

La campagne nationale de distribution de Moustiquaires imprégnées à Longue Durée (MILDA) sur l’étendue du territoire national a été une tribune saisie par les autorités sanitaires de la région de Saint-Louis pour inviter les populations à s’impliquer  davantage dans la lutte contre le paludisme. Ainsi  pour préserver les acquis obtenus dans la pré-élimination de la maladie dans la région Nord,  les besoins pour une couverture totale des familles recensées sont évalués à  525.000 moustiquaires.

D’importants moyens sont déployés par l’Etat et ses partenaires pour faire reculer le paludisme dans le pays. C’est dans ce cadre que des millions de moustiquaires imprégnées à longue durée sont gracieusement distribuées  aux populations pour les engager dans la prévention.  A en croire le médecin-chef de la région médicale, la lutte contre le paludisme est désormais l’affaire de tous pour venir à bout de maladie.

 

« Il faut utiliser les moustiquaires pour se protéger contre la maladie. Car, la lutte contre le paludisme, ce n’est plus  seulement une histoire de personnel technique de la santé ou de prestataire, mais l’affaire de la communauté. Elle a une grande part de responsabilité dans la lutte  préventive. Donc on compte beaucoup sur la communauté pour l’utilisation massive des moustiquaires à bon escient  afin de barrer la route au paludisme » a soutenu Dr Seynabou Ndiaye.

 

Avant de poursuivre qu’en cette veille de l’hivernage, cette campagne de distribution de moustiquaires est venue à son heure car c’est un moyen sûr de prévention qui sera remis aux populations. «Pendant la campagne, nous  allons mettre le compteur à zéro  et toute la population de Saint-Louis bénéficiera d’un don de moustiquaire imprégnée à longue durée d’action pour une couverture à 100%. Les équipes ont déjà fait les recensements  sur le terrain en attendant la validation et la mise en place d’un comité de suivi avec l’ensemble des districts sanitaires. Ce que nous demandons à la population c’est de venir récupérer leur moustiquaire et l’utiliser », a invité Dr Ndiaye.

 

Revenant sur les performances de la région dans la lutte contre la maladie, le MCR a rappelé que Saint-Louis est dans la pré-élimination du paludisme et que quelques  cas isolés seulement sont signalés et très tôt bien pris en charge. « La région a réussi des pas de géant dans la lutte contre le paludisme, longtemps endémique dans la zone, mais grâce à l’implication de tous aux côtés des autorités, des résultats très satisfaisants ont été obtenus. La région de Saint-Louis est en pré-élimination, c’est-à-dire nous avons moins d’un cas pour mille habitants. D’où il est important pour la communauté de rester vigilant pour préserver les acquis » a signalé Dr Seynabou Ndiaye.

 

Selon le MCR, la dotation de Saint-Louis est estimée à  525 000 moustiquaires et que des stratégies sont mises en place pour attendre l’objectif de 100%  de couverture et l’objectif de 80% d’utilisation de moustiquaire imprégnée dans les ménages.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire