A LA UNE Actualité Kedougou societe

Kedougou-Affaire des chinois arrêtés dans le parc Niokoloba : Deux journalistes correspondants entendus par la gendarmerie

Alioune Badara Sall Teranganews Kedougou

L’enquête pour situer les responsabilités dans l’affaire de l’exploitation illégale d’or dans le parc Niokoloba se poursuit. Après l’arrestation d’une quinzaine de personnes dont des ressortissants chinois et plusieurs sénégalais.

La gendarmerie en charge de l’enquête a entendu deux journalistes correspondant qui résident a Kedougou.

Il s’agit d’Ibrahima Diebakhaté, correspondant de la Rfm à Kedougou, et de Boubacar Tamba, correspondant de la radio Sud FM à Tambacounda. Le premier cité est toujours en garde-à-vue à la Maison d’arrêt et de Correction (MAC) de Kedougou pour les besoins de l’enquête. Pour le correspondant de la radio futur médias, il a été relâché il y’a de cela quatre jours, selon toujours nos sources.

Le commandant Diouf avait déjà annoncé les couleurs en disant que l’enquête allait se poursuivre jusqu’au bout. «l’enquête va se poursuivre dans la région pour identifier et arrêter toutes les entreprises chinoises qui exploitent illégalement de l’or. Par ailleurs, toute autre personne qui aurait eu à bénéficier d’un sou de cette entreprise chinoise sera arrêtée par la gendarmerie» avait averti le commandant.

Déjà, d’autres informations nous apprennent que d’autres personnalités pourraient être entendues dans les jours à venir. Parmi eux, l’ancien sous-préfet de Bandafassi.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire