A LA UNE Actualité societe

Journée de l’enfant africain : Un nouveau code de l’enfant en gestation au Sénégal

Présidant la cérémonie de la Journée de l’enfant africain au CICES, le ministre de la Justice a annoncé dimanche 16 juin, qu’un projet de Loi est en préparation afin de permettre une meilleure prise en charge de l’enfant dans les politiques publiques.

« J’annonce ici, qu’un projet de code l’enfant est en préparation et sera sous peu, soumis en Conseil des ministres », a déclaré-Malick Sall.

Cette journée dédiée à l’enfant africain est célébrée depuis 1991 pour commémorer le massacre des élèves et étudiants Sud-africains en 1976 à Soweto sous le régime de l’Apartheid. Le thème de cette 29ième édition est « L’Action humanitaire en Afrique : les droits de l’enfant d’abord ».

L’évènement était organisé par la Direction de l’éducation surveillée et de la protection sociale (DESPS). Une structure rattachée au ministère de la Justice avec pour mission entre autres, d’étudier et d’élaborer des projets de texte dans les domaines de la prévention et du traitement de la délinquance juvénile et de la protection sociale.

Venus des 14 régions du Sénégal, des enfants ont souhaité établir un dialogue direct avec le ministre des Sceaux Malick Sall. Ils l’ont à cet effet interpellé sur des sujets relatifs notamment à l’exploitation économique des enfants, à la maltraitance et les cas de viol ou d’enlèvement d’enfants notés ces derniers temps avant d’inviter leur ministre à plus de « rigueur dans le traitement de ces questions ».

Dans la foulée, le ministre de la justice a également annoncé une allocation budgétaire au DESPS et la dotation en infrastructures adéquates pour une meilleure exécution des missions que l’Etat lui a confiées

« En patientant dans l’optique de trouver des solutions pérennes aux difficultés auxquelles fait face la DESPS, un budget de 150 millions inclus dans celui de la tutelle, porté à 500 millions de FCFA vous sera alloué », s’est porté garant-le ministre des Sceaux.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire