A LA UNE Actualité europe international

France- Prise d’otage dans une prison

Une prise d’otage est en cours, depuis mardi soir, dans la prison ultra-sécurisée de Condé-sur-Sarthe, dans l’Orne. Une cellule de crise a été activée au ministère de la Justice.

« Un prisonnier retient deux de nos collègues », a déclaré sur BFM TV Frédéric Eko, représentant du Snepap (Syndicat national de l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire). Selon l’Ufap-Unsa Justice, « le détenu revendique son transfert et n’en est pas à sa première prise d’otages ».

Une arme artisanale

Une équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS) a été dépêchée sur place. D’après Emmanuel Baudin, secrétaire régional FO pénitentiaire, ce détenu, « coutumier du fait », retient deux surveillants, dont une stagiaire, dans une coursive de cette prison qui accueille des détenus particulièrement dangereux, radicalisés ou posant des problèmes de discipline.

« Le détenu n’est pas radicalisé. Visiblement il a une arme artisanale, un pic », a déclaré Emmanuel Baudin à l’AFP. Les agents de surveillance ont été évacués de la prison, des négociations seraient en cours.

Dans cette même prison, un détenu radicalisé, Michaël Chiolo, avait attaqué le 5 mars deux surveillants avec un couteau en céramique et la complicité présumée de sa femme, morte des suites de ses blessures après l’assaut du Raid.

Avec AFP et France 24

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laisser un commentaire