culture Dakar

Echange culturelle entre Dakar et Washington : Altantic memory and futurism Festival lance sa première édition

Ouvrir le monde aux artistes en se basant sur l’histoire commune entre le Sénégal et les Etats unis d’Amérique. C’est l’une des idées du Altantic memory and futurism Festival. Il se tient du 10 au 15 juin 2019 à Dakar. Appelé aussi, Black gold, le festival se veut être un pont culturel entre Washintong Dc et Dakar en se basant sur la convention qui existe depuis 40 ans entre les 2 municipalités.
Partant du fait que la plus grande concentration de la diaspora sénégalaise se trouve aux Usa, le sociologue Jean Francis Varre estime que rapprocher les deux cultures sera bénéfique pour tout le monde.

Lundi 17h au jardin de l’amitié des panels y seront organisés. C’était l’occasion de voir des artistes sénégalais partagés la scène avec des locaux. Le jeudi soir au Bazoff, l’orchestre national va accompagner le groupe Sahel, Sahad du Natal patchwork dans un concert. Ils seront précédés par Aida Sok et deux artiste américains.

La diaspora lusophone ne sera pas en reste. Le vendredi soir au cinéma Empire,  l’orchestre national le groupe Sahel, Sahad du Natal patchwork et Aida Sock vont faire un concert. Le samedi, place aux femmes : 3 artistes féminins, Natal patchwork et Aida Sock, deux artistes américains pour une collaboration collective.

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laisser un commentaire