A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

UGB : 15 mai 2018-15 mai 2019, les étudiants se souviennent de Fallou Sène

Mame Khary Léye et Adama Séne Teranganews Saint-Louis 

Les étudiants se souviennent…

Pour la commémoration du décès de Mouhamadou Fallou Sène, les camarades étudiants du défunt déroulent un programme sur deux jours (14 et 15 mai).

L’hommage est organisé par le CROUS, en collaboration avec la communauté estudiantine.

Ce mardi matin 14 mai, une marche pacifique a réuni une centaine de personnes, réclamant toujours justice pour le défunt.

Au programme de l’hommage, un « thiant », un Récital de Coran, une conférence religieuse, et un « ndogou » collectif.

A la fin de la manifestation, les responsables de la coordination des étudiants de Saint-Louis ont véhément fustigé le manque de volonté des autorités à faire juger l’affaire de l’étudiant Fallou SENE. Mais à en croire le président de séance de la Cesl,  la pression sera maintenu pour que toute la lumière jaillisse sur la mort de leur collègue. «  Depuis la transmission du dossier au parquet de la cour d’appel de Dakar, aucun avancement n’est noté dans le traitement. Pourtant le commandant de la légion Nord de la gendarmerie  a fait un aveu en désignant le coupable, le même jour des évènements. Alors qu’attendent-ils pour le juger et le condamner comme tous les justiciables. Qu’ils trainent les pieds, font le dilatoire ou tout ce qu’ils veulent, les étudiants de Saint-Louis ne baisseront jamais les armes tant que les auteurs de ce crime odieux ne sont pas punis » a martelé Daouda Sané.

Le leader du mouvement estudiantin a également profité de son face à face avec la presse pour dénoncer  de nouveau les nombreux maux que vivent les étudiants de l’Ugb. «  Les cadres de vie et d’étude de l’étudiant se sont  fortement dégradés à l’Ugb. L’assainissement, la voirie, le surpeuplement des villages, l’absence de Wifi sont autant de manquements qui plombent l’épanouissement et la performance des étudiants. Malheureusement les autorités ne font rien pour les solutionner, sinon tenir des promesses qu’elles ne respectent jamais » s’est désolé le président de séance de la Cesl.

Il faut signaler pour la journée du 15 Mai,  la coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl) organise diverses activités à la mémoire de Fallou et des autres étudiants décédés de bavures de forces de l’ordre. Des manifestations qui verront la participation des étudiants des différentes  universités du Sénégal.

Rappelons-le, Fallou Sène, étudiant en 2ème année à la section Française de l’UFR des Lettres et Sciences Humaines à l’UGB, avait été tué par balle le 15 Mai 2018, lors d’affrontements entre forces de l’ordre et étudiants, alors que ces derniers réclamaient leurs bourses.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire