Actualité santé

Santé : Environ 400 nouveaux cas de fistule obstétricale estimés chaque année au Sénégal

La journée de cette maladie toujours pas très connue et très fréquente dans les pays sous-développés a été célébrée hier, jeudi 23 mai. Une occasion donc, de faire le point sur son évolution au Sénégal.

La fistule obstétricale est une maladie qui est spécialement féminine. Ses principales causes sont la non-assistance d’une femme en état de grossesse, mais aussi un accouchement qui ne s’est pas fait dans une structure sanitaire.

Le chirurgien urologue à l’Hoggy, Dr Issa Labo, a souligné que la fistule obstétricale témoigne du niveau de développement d’un pays. « Elle ne survient que dans les pays pauvres. Actuellement, on estime à 2 millions les cas de fistule à travers le monde. Chaque année, 50.000 à 100.000 nouveaux cas viennent s’ajouter à ceux qui existaient déjà. C’est énorme, renseigne-L’AS. Au Sénégal, il n’y a pas encore d’étude exhaustive qui permet de dire qu’il y a un tel nombre de cas exact, mais on estime qu’il y a 200 à 400 nouveaux cas de fistule qui arrivent chaque année dans le territoire», pose-t-il.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire