Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le « veto » de Sonko et le dialogue national saturent les Unes

Le dialogue national lancé depuis mardi mais contesté par des leaders de l’opposition dont celui de Pastef Ousmane Sonko est toujours le sujet phare des quotidiens sénégalais.

Parlant du dialogue national, Enquête ouvre en présentant la « dream-team » de la commission cellulaire du dialogue politique : Babacar Kanté, le triomphe de l’humilité et de la rigueur, Général Mamadou Niang, l’homme du consensus, Alioune Sall, l’expert des relations internationales, Mazide Ndiaye, l’éternel médiateur ».

Le président de la République, Macky Sall, a procédé mardi à l’ouverture du dialogue national en présence de plusieurs personnalités politiques, économiques, religieuses et de la société civile. L’ancien ministre Famara Ibrahima Sagna a été choisi, sur la base d’un consensus, pour piloter ces concertations.
Le journal Enquête aborde aussi le cas du leader du Pastef qui a décidé de ne pas participer au dialogue national. « Ousmane Sonko, le cavalier seul », selon Enquête qui écrit : « Ceux qui espéraient qu’Ousmane Sonko allait changer après l’élection présidentielle n’ont qu’à déchanter. En conférence de presse, mercredi, il a craché du feu sur le pouvoir, l’opposition et même Famara Ibrahima Sagna choisi pour conduire le dialogue national ».
Selon le journal, « Sonko alerte sur un trou de 100 milliards de francs CFA » dans les finances publiques, ce qui justifie, d’après lui, les concertations de ces concertations par le président de la République. « 100 milliards de déficit budgétaire, un Etat insolvable qui peine à payer ses engagements internationaux, report des élections locales et législatives : telles sont les véritables raisons qui poussent Macky Sall à appeler au dialogue, selon le Patriote en chef », rapporte le quotidien.
Le Quotidien parle de « réquisitoire » de Sonko, soulignant que le candidat, arrivé troisième à la dernière présidentielle, « a taxé les concertations lancées par Macky Sall de  »mise en scène » et de « cirque », voire de « manœuvre pour se décharger de la situation catastrophique du pays ».
Le Soleil évoque la modification du Code des collectivités territoriales et fait état d’une « avancée majeure vers l’équité ».
El Hadji Hamidou Kassé, ministre-conseiller en charge de la Communication de la présidence de la République pour qui « l’enjeu est de ne pas rester dans les mailles du passé ».  « Nous gardons espoir que Me Wade rejoindra la dynamique initiée par son successeur. Je pense très sincèrement que ceux qui sont en dehors de cette dynamique doivent l’intégrer », déclare-Kassé dans L’Enquête.
« La classe politique n’a pas été épargnée dans ce réquisitoire, en premier les membres du Front de résistance nationale qui ont répondu à l’appel de Macky Sall. Des responsables dont l’attitude est assimilable, selon Sonko, à une certaine duplicité », écrit-Le Quotidien.
Côté Education et Formation, Le Soleil révèle que les candidats ont cogité sans incidents majeurs. L’Office du BAC s’est félicité du bon déroulement des épreuves anticipées de philosophie, tenues avant-hier, mercredi 20 mai 2019 sur l’étendue du territoire national. D’après le journal, deux professeurs de philosophie, décortiquant les sujets qu’ils jugent abordables, affirment « même un élève moyen pourrait tirer son épingle du jeu ». Et pour cette épreuve anticipée du BAC, les organisateurs ont noté une présence massive des surveillants dans les salles. « Trois cas de fraude enregistrés », lit-on dans le Soleil. Malgré les consignes de l’Office du baccalauréat relatives à l’interdiction d’outils de communication dans les centres d’examen, des candidats ont été surpris avec des téléphones portables dans certains centres d’examen, à l’occasion des anticipées de philosophie du baccalauréat 2019.
En Eco-Social de l’Enquête, des soupçons de corruption dans le contrat d’affermage de l’eau, « Le forum social en guerre contre Suez », titre-Enquête. Selon le journal, le forum social sénégalais soupçonne l’entreprise française Suez de corruption, dans le brûlant dossier d’appel d’offre international pour le contrat d’affermage lancé par l’Etat du Sénégal, en décembre 2016. Et, ne conférence de presse jeudi 30 mai, des responsables du forum social se disent prêts à porter l’affaire devant la justice internationale. Le forum réclame, entre autres, la suspension de la procédure, la mise en place d’une commission d’enquête autonome et citoyenne pour élucider les rumeurs et suspicions.
En Actualités, le Quotidien fait état du nouveau financement du Partenariat mondial pour l’éducation. « Plus de 22 milliards de Fcfa pour renforcer le système éducatif du Sénégal », à la Une du journal qui révèle que le Partenariat mondial pour l’éducation (Gpe) vient d’accorder un nouveau financement au Sénégal. Ce financement de 37,2 millions d’euros (plus de 22 milliards de Fcfa) entre dans le cadre du soutien du partenariat mondial pour l’éducation « afin de renforcer le système éducatif du Sénégal ». C’est dans le but d’aider « des millions d’enfants sénégalais à aller à l’école et bénéficier d’une éducation de qualité ».
Sport
Le quotidien Stades ouvre son actualité sportive avec la potentielle liste d’Aliou Cissé pour la CAN 2019, en attendant sa sortie officielle prévue ce vendredi 31 mai à 10h. « Les 23 Lions du sacre ! », affiche-t-il à sa Une.
Mbaye Niang signe à Rennes jusqu’en 2023, nous-dit le journal. Son crédo pour cette aventure qui continue : « Marquer des buts et ramener la Coupe ».

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire