Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le vécu du dialogue national à la Une

« La messe des possible », à la Une du quotidien Enquête

« Macky Sall veut un consensus fort », à la Une du Soleil

« Les inconnus du dialogue », à la Une de L’Obs

Le démarrage du dialogue national est longuement commenté par les journaux de ce mercredi 29 mai.

Le président de la République, Macky Sall, a procédé mardi 28 mai, à l’ouverture du dialogue national en présence de plusieurs personnalités politiques, économiques, religieuses et de la société civile. L’ancien ministre Famara Ibrahima Sagna a été choisi, sur la base d’un consensus, pour piloter ces concertations.
« Ouverture du dialogue politique, la messe des possibles », titre Enquête qui écrit : « Macky Sall se montre ouvert à une grâce pour Khalifa Sall et reste aphone sur Karim Wade. Chaque partie aura 5 représentants (dans le comité préparatoire), sauf les chefs coutumiers et les religieux qui en auront 3. La société civile et les partis politiques seront coptés dans le Cos-Pétrogaz ».
L’Obs annonce le « lancement en grande pompe du dialogue national ». « C’est le Sénégal en miniatures. Dans 15 jours, le comité de pilotage du dialogue, lancé ce mardi, débute ses travaux », écrit le journal non sans souligner que le chef de l’Etat veut « un dialogue franc, libre et transparent, respectant le parallélisme des formes et l’équilibre (….) », lit-on dans le journal.
« Lancement des concertations nationales, Macky Sall renoue le fil du dialogue », dit-Le Soleil. « Dialogue national, démarrage sur les chapeaux de roue », selon le journal, qui note que « malgré le boycott du PDS et ses alliés, d’importantes franges de la Nation, ont répondu à l’appel du président de la République ».
Enquête relève que « dans une salle des banquets remplie de représentants de toutes les composantes de la société sénégalaise, acquises à la cause du dialogue national, le président de la République a invité l’ensemble des acteurs à un dialogue ouvert, pluriel, libre et constructif ».
« Le chef de l’Etat n’a pas manqué de fixer les orientations majeures dudit dialogue, de donner un délai de 15 jours aux différentes organisations pour choisir leurs représentants dans le comité préparatoire du dialogue, tout en fixant le nombre de représentants par entité », ajoute-l’Obs, soulignant que la rencontre d’hier a duré plus de 6 tours d’horloge.
Au sujet de l‘Education et de la Formation, le quotidien Le Soleil a mis son doigt sur l’anticipée de Philosophie qui se déroule ce matin du mercredi 29 mai sur toute l’étendue du territoire. Selon le journal, le directeur de l’Office du baccalauréat affirme que toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement des épreuves. Les anticipées vont réunir cette année 159. 300 candidats, toutes séries confondues. Ils ont été répartis entre les 365 centres principaux et les 68 centres secondaires ouverts pour la circonstance. Pour le personnel d’encadrement, 16 000 surveillants ont été mobilisés pour l’occasion.
Et bien sûr, Sossé Ndiaye a rappelé l’interdiction formelle des outils de communication dans les centres d’examen. Car, ces dernières années, de nombreux problèmes (fraude, tricherie, achat épreuves), ont entaché le baccalauréat, marque-l’Enquête.
Côté Economie, Le Soleil renseigne que la chambre de commerce de Thiès a voté un budget de 152 083 500 Fcfa à l’unanimité. Les élus de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Thiès l’ont voté le 23 mai dernier. Il s’équilibre en recettes et dépenses et les prévisions pour les investissements sont estimées à 85 087 500 Fcfa soit une augmentation de plus de 49 000 000 Fcfa par rapport à l’année précédente.
Socialement, Enquête parle des 2 084 médicaments prohibés retirés des officines de Touba Mbacké. D’après le journal, le service régional du commerce de Diourbel est en croisade contre la vente de médicaments prohibés. Il a pu récupérer du circuit de commercialisation ce nombre d’articles au niveau des pharmacies régulièrement établies. Cinquante tonnes de produits impropres à la consommation ont été incinérées en présence du ministre du Commerce.
Entre autres choses, Le Soleil informe que Dakar abrite le premier sommet africain des mutilations génitales féminines et mariage d’enfants en juin prochain. Il est organisé par les gouvernements sénégalais et gambien, en partenariat avec l’Ong Safe Hands For Girls les 16, 17, et 18 juin 2019 à Dakar. Le rapport 2016 de l’Unicef sur « la situation des enfants dans le monde » , indique qu’en Afrique, 39% des filles sont mariées avant leur 18ème anniversaire et 13% avant leur 15ème anniversaire, lit-on dans les colonnes du Soleil quotidien.
L’actualité sportive fait principalement échos de la coupe du monde U20, Sénégal-Pologne ce mercredi 29 mai, à 18h30. « Une première place à confirmer pour les Lionceaux, » titre-L’Observateur. Impressionnants lors de leurs deux premières sorties où ils ont fait le carton plein (6 points+5), l’Equipe nationale de football du Sénégal des moins de 20 ans joue son troisième match de poule contre le pays organisateur, la Pologne. L’enjeu sera la place de leader de la poule A à consolider pour tirer facile au tour suivant.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire