A LA UNE Actualité Dakar Presse du jour

Presse du jour : L’arrestation du présumé meurtrier de Bineta Camara fait la Une de la presse

Les quotidiens parvenus ce mardi 21 mai 2019, à Teranganews reviennent en détails sur la mort de Bineta Camara, du nom de cette jeune fille tuée samedi à Tambacounda dont le présumé meurtrier a été arrêté hier au domicile de la défunte. 

«La rançon de l’ingratitude», affiche à sa Une le quotidien Enquête parlant du meurtre de la fille du Dg de l’ADL, tout en annonçant l’arrestation de Pape Alioune Fall, qui a avoué le meurtre de Bineta Camara.

Selon toujours Enquête, « le présumé meurtrier était le bras droit et homme à tout faire de Malal Camara, père de la victime ».

Cela fait dire à EnQuête que c’est «la rançon de l’ingratitude» puisque le meurtrier était «le bras droit et homme à tout faire de Malal Camara, le père de la victime». En outre, ce journal renseigne que « le bourreau de Bineta Camara tombe sur les lieux du crime».

EnQuête précise en outre que, « Pape Alioune Fall, militant de l’Alliance Pour la République (APR, parti au pouvoir) a été appréhendé hier lundi, alors qu’il s’affairait à monter une bâche devant abriter la cérémonie funèbre devant la maison de sa victime ».

Selon, ce quotidien, «pendant les 48 heures qui ont suivi son forfait, il était au chevet de la famille (éplorée) et assistait même les enquêteurs qui étaient sur les lieux pour déterminer les circonstances de ce meurtre odieux».

Toutes ces péripéties font dire à EnQuête qu’ « en termes d’ingratitude et de cruauté, Pape Alioune Fall a atteint des sommets puisqu’il était grassement entretenu par le Directeur général de l’Agence de développement local (ADL) ».

D’où cette manchette du quotidien national Le Soleil, le « récit glaçant d’un meurtre odieux », Le Soleil informe qu’il y avait « sur le corps (de Bineta Camara âgée de 23 ans), les traces de griffures qui renseignent sur (s)a farouche résistance ». Dans les colonnes du quotidien national, Abdoulaye Diouf qui parlait au nom de la famille de la victime a réfuté la thèse du viol. Il n’y a jamais eu de viol. Il n’y a non plus de sperme trouvé sur la victime. Elle n’était aps nue elle portait ses habits ».

«Bineta a été digne jusqu’au bout. Le tueur lui a donné un coup de poing au niveau de la tempe puis l’a étranglée. Elle n’a pas été violée et a gardé sa virginité jusqu’à sa mort parce qu’elle s’est débattue ».

« Pape Alioune Fall, le meurtrier de Bineta Camara est connu. Âgé de 33 ans et militant proche de Malal Camara, père de la défunte. Pour l’heure il est arrêté et il a reconnu tous les faits qui lui sont reprochés», écrit Le Témoin.

Le Témoin qui parle encore du dialogue politique lancé en s’interrogeant si « les non alignés sont une arnaque du pouvoir ?

En effet, souligne le journal «depuis l’avènement du président Sall est apparu dans les concertations entre le pouvoir et l’opposition, un curieux pôle appelé «non alignés». Sans consistance politique, inconnu au bataillon, il prétend pourtant s’inviter à toutes les concertations politiques ».

En sport pour finir le quotidien national Le Soleil, informe que le sélectionneur Aliou Cissé publie sa liste pour la CAN 2019, le 31 mai prochain.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire