A LA UNE Actualité Dakar politique

Suppression de la Primature : Le Pr Abdoulaye Diéye craint une « hypertrophie de la fonction de président de la république »

« La suppression du poste de Premier ministre entraîne une hypertrophie de la fonction de président », analyse l’enseignant à la Faculté de Droit de l’université Cheikh Anta Diop.

« On va vers un système presidentialiste renforcé avec la suppression de la primature. Une mesure qui va entraîner la supression du gouvernement mais aussi dr tous les articles qui touche au gouvernement dans la constitution », explique l’enseignant a la Faculté de Droit de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Selon le professeur Abdoulaye Dieye, « la supression du psote de Premier ministre entraîne la suppression du gouvernement il ne restera que le président de la république et assemblé

Invité de l’émission Objection de Sud Fm, ce dimanche, le constitutionnaliste a indiqué qu’il n’y aura plus « de mécanismes de sortie de crise entre les pouvoirs et de principe de révocabilité institutionnelle », entre l’exécutif et l’Assemblée.

 » On va vers un système où il n’y aura ni droit de dissolution pour le président de la République ni motion de censure pour l’Assemblée nationale», a-t-il dit, ajoutant que « le président de la République ne peut rien contre le parlement et ce dernier aussi ne peut rien contre l’exécutif. »

Pr Dieye semble dire que cette réforme est due au fait qu’à un aucun moment, le Président Macky Sall sest senti gêné par son Premier ministre. » Par ailleurs, note-t-il, le président va s’arroger certaines prérogatives du Premier ministre et récupère en même temps l’ensemble des services rattachés à la Primature, citant notamment la Dscoss, entre autres structures ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire