A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : La suppression annoncée du poste de Premier ministre dame le pion à toute autre information

’’La sincérité de l’appel au dialogue du chef de l’Etat pose problème au vu de l’annonce de la suppression du poste de Premier ministre. Nombre d’observateurs de la scène politique disent ne pas comprendre, qu’au moment où les acteurs sont en train d’examiner l’appel du président Macky Sall, que ce dernier précipite en même temps la mort du dialogue avec sa surprenante résolution’’, souligne le journal.
Selon le quotidien L’As, ‘’Macky Sall consulte ses « alliés’’ sur la suppression du poste de PM. ‘’Macky Sall a prévu avec ses partisans une série de consultations sur la suppression prévue du poste de Premier ministre.
Le Quotidien s’intéresse à la convocation du Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la République (APR), lundi après-midi. ‘’Face à la fronde des militants de la 1ère heure et des alliés frustrés, le patron de l’APR doit s’employer à circonscrire le feu et limiter les dégâts’’, écrit Le Quotidien.
Dans les colonnes du journal Le Quotidien, le Pr Abdoulaye Dieye, constitutionnaliste, s’interroge également sur la pertinence de la suppression du poste de PM. ‘’On cherche, mais on ne trouve pas d’explications sur la pertinence de cette suppression (…). Ma conviction est que quand les réformes ne sont pas mûries et fondées sur des règles consensuelles, on n’a jamais la solidité’’, déclare le Pr Dièye.
En politique toujours, l’Enquête s’intéresse à la participation au dialogue politique de Macky Sall et titre : ‘’Le Parti démocratique sénégalais (PDS) entre-baille la porte’’.
’’Le PDS répond favorablement à la main tendue au dialogue du chef de l’Etat, Macky Sall, tout en posant ses conditions. Me El Hadj Amadou Sall, ancien ministre de la Justice, sous Wade, indique que le PDS répondra favorablement à l’invite au dialogue à condition que les échanges tournent autour des questions essentielles de la démocratie sénégalaise (…)’’, écrit Enquête.
Côté Société, l’Enquête s’est intéressé au projet retrait des enfants de la rue, à travers, un dossier. « Un flop monumental », titre-t-il. L’enfant talibé battu à mort, il y a trois jours à Mbour, par son maître coranique a été le prétexte de ce dossier de trois pages. En 2010, écrit-le journal, la cartographie des  »daara » de Dakar révélait 1 006 « daara » comptant 50 000 enfants dont 30 000 sont dans la rue. Une étude réalisée par Human Rights Watch, en collaboration avec plusieurs Ong sénégalaises. Ce rapport n’a visiblement pas impacté sur la résolution effective et durable du phénomène des enfants mendiants, selon l’Enquête. Les dizaines d’Ong qui s’activent dans la protection de ces enfants ont l’impression de donner des coups d’épée dans l’eau. Les enfants font toujours le décor dans les rues de Dakar.
Le Quotidien fait état de ce qu’il appelle « Le calvaire des Sénégalais au Congo Brazzaville ». Les conditions dans lesquelles vivent les Sénégalais au Congo Brazzaville depuis la crise « du pétrole et du gaz » sont très difficiles. C’est ce qu’ont fait savoir de jeunes sénégalais de retour du Congo, rapporte-le journal. Dans un communiqué, ils demandent aux autorités de trouver une solution pour mettre fin aux tracasseries, aux violences policières et racket dont leurs compatriotes sont victimes.
L’Observateur renseigne qu’en rendant son délibéré le 28 mars dernier, la Chambre administrative de la Cour Suprême a donné raison aux populations du village de Dya (Région de Kaolack) qui protestaient contre l’attribution de 845 ha à la Société des Salins du Sine Saloum. En effet, elle a annulé cete délibération du Conseil municipal de Dya. « La Cour suprême annule l’attribution de 845 ha de terres à la Société des Salins du Sine Saloum », à sa Une.
Sport
Can 2019 : Match de préparation – « Les Lions vont affronter le Nigeria », à sa Une
La Sénégal va jouer contre le Nigeria en match de préparation d’avant CAN. Lions et « Super Eagles » s’affronteront au Caire à quelques jours du démarrage de la Coupe d’Afrique, le 21 juin, écrit-le Quotidien Stades.
L’Obs renseigne sur la fracture du Tibia-Péroné de Khadim Ndiaye qui sera absent pour 6 mois. Elle est survenue lors de la défaite du Horoya Ac sur le terrain du Wydad samedi 13 avril.
Pour les Can U17, le Sénégal va commencer avec le Maroc.
En Athlétisme, le journal révèle que la 2e édition du Marathon Eiffage qui s’est déroulé dimanche 14 avril à Dakar, a été encore une fois remportée par un athlète étranger ; avec l’Ethiopien Hiribo Shano Share qui a survolé l’épreuve longue de 42 km. Et le premier coureur sénégalais à franchir la ligne d’arrivée, dans l’épreuve phare du marathon Eiffage 2019, est Christian Manga, en 2h 31mn et 20s.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire