A LA UNE Actualité Kedougou Saraya

Incendie à Kédougou : Une partie du village d’orpaillage traditionnel de Kharakhéna ravagée par les flammes  

Alioune Badara Sall, Kedougou Teranganews

« C’est ce dimanche 14 avril 2019 en mi-journée qu’un incendie d’une rare violence s’est déclaré dans le village de Kharakhéna situé dans le département de Saraya ou les habitations sont faites pour la plupart de cases en paille », nous informe la radio locale « Gigi Semble ». La partie Est de ce site d’orpaillage (situé à une trentaine de kilomètres de la capitale départementale Saraya sur la RN7/ Corridor) a été réduite en cendres par un feu dont l’origine reste inconnue.

Aucune perte en vie humaine n’a été signalée. Cependant, une vingtaine de maisons, des centaines d’habitations de fortune « niafa » et des millions de francs cfa sont brûlés  par les flammes. La population, impuissante devant le brasier, a regardé le feu détruire ce village en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers appelés par les autorités. Et comme Saraya ne dispose pas jusqu’à présent de Poste de Sapeurs-popiers, ces soldats du feu ont quitté Kédougou pour rallier le lieu du sinistre. Mais avant qu’ils n’arrivent, le mal est déjà fait.

Les autorités administratives  tels le préfet de Saraya,Cyprien Antoine BALLO, et le   sous-préfet de Bembou, Abasse NDIAYE, se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts. Le Préfet a  annoncé  que « la gendarmerie va ouvrir une enquête pour déterminer l’origine de la catastrophe et une enquête sociale avec le Chef de service départemental de l’action sociale pour identifier les victimes afin de les aider », a annoncé le Préfet.

En attendant cette aide, la  population de Kharakhéna est meurtrie par  les dégâts matériels. La plus part des victimes interrogées se remettent au Tout Puissant, aux autorités administratives et locales pour la reconstruction du village. Pendant ce temps, certains demandent le lotissement du village et la mise en place d’un camp Sapeurs à Saraya pour pouvoir maîtriser les feux à temps.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire