A LA UNE Actualité Dakar societe

Drame à Niarry Tally : Marie Gomis et ses deux filles décèdent par asphyxie dans la nuit du vendredi Saint

Les habitants de la rue 3 de Niarry Tally sont inconsolables suite à la mort ppar asphyxie de Marie Gomis et de ses deux filles Denise et Rosalie Gomis dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril.

À la rue 3 de Niary Tally, les témoignages sont unanimes : Marie était une « dame exceptionnelle ».

Visiblement affectée, Maguette Touré, amie et voisine de la défunte, revient sur le film du drame, les larmes aux yeux : « Hier, on s’est vue, elle m’a dit qu’elle allait passer la nuit dans la chambre avec ses filles pour pouvoir commencer à préparer le ngalakh, tôt le matin. Je suis venue  ce matin, vers 8h pour les voir. Mais, j’ai été surprise d’avoir remarqué que la chambre était encore fermée. J’ai ainsi alerté un menuisier pour qu’il défonce la apporte. La porte défoncée, je découvre que l’irréparable était déjà produit. Le gaz avait envahi la chambre. »

Selon des témoignages, Marie avait déménagé à Castors vendredi 12 avril, mais elle voulait sacrifier à la tradition, c’est-à-dire partager son ngalakh avec le quartier où elle vivait pendant presque 20 ans.

Les trois corps sans vie ont été acheminés, vers 9h à l’hôpital Le Dantec, par les éléments de la brigade des sapeurs-pompiers pour les besoins d’une autopsie.

La police, qui a déjà fait le constat, a également ouvert une enquête pour les circonstances de mort.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire