A LA UNE Actualité Dakar politique Présidentielle du 24 février Presse du jour

Presse du jour : Les quotidiens sénégalais se font échos des prolongations de la présidentielle du 24 février  

La politique continue d’occuper les Unes des quotidiens sénégalais parvenus ce mardi 5 mars 2019, à Teranganews, avec les arrestations de militants appartenant au parti Rewmi d’Idrissa Seck.

« Rewmi au cœur » affiche à sa Une Enquête.

Selon Enquête, « l’opposition en général, la coalition Idy2019 en particulier et le parti Rewmi notamment, sont sous le coup d’interpellations et d’arrestations, depuis quelques temps ».

Le quotidien d’informer que « plusieurs militants du parti d’idrissa Seck, arrivé 2ème lors de la présidentielle du 24 février, ont été appréhendés suite à des publications sur Facebook appelant à contester par la violence les chiffres annoncés par le juge Demba Kandji et qui donnent Macky Sall vainqueur dès le premier tour avec 58,27% des suffrages valablement exprimés ».  

Même son de cloche du côté du journal L’AS qui revient sur cette affaire avec l’arrestation d’un ancien officier de l’armée et secrétaire à la défense du parti Rewmi. L’AS informe que « le colonel Abdourahim Kébé fera face ce mardi 5 mars 2019, au procureur de la République ».

La publication de préciser que « le colonel à la retraite est victime du fameux article 80 qui oblige le juge à garder le suspect sous mandat de dépôt et l’affaire risque même, d’aller en instruction. Et en ce moment, poursuit le journal, ce sera un long séjour carcéral qui attend M. Kébé puisque le juge dispose de six mois au plus pour mener son enquête », détaille L’AS.

L’Observateur revient sur cette même actualité et rapporte les propos du vice-président de Rewmi, Déthié Fall qui déclare : « Nous ferons face à cette traque de nos militants ». Avant d’ajouter que « le colonel Kébé en prend pour son grade. Selon le journal, « il est poursuivi pour acte ou manœuvre de nature à provoquer des troubles politiques graves ».

L’autre fait politique qui a attiré l’attention des quotidiens, c’est l’affaire Karim Wade avec le rejet de sa requête par la CEDEAO.

« Karim candidat à l’ONU », titre Le Quotidien lequel journal, revient sur le rejet de sa requête par la CEDEAO sur sa candidature à al présidentielle.

Pour Vox Populi, « La Cour de la CEDEAO plie le cas Karim », et barre en sous titre : « Ses avocats se tournent vers le Comité des droits de l’homme de l’ONU ».

Pour sa part, Le Quotidien, sous ce titre « Karim candidat à l’ONU », rappelle en sous-titre que le fils de l’ancien président, Abdoulaye Wade, avait saisi la Cour de justice de la CEDEAO contre sa non-inscription sur les listes électorales.

L’Observateur s’est intéressé à un drame qui s’est passé à Yeumbeul. Il s’agit du corps sans vie d’un petit garçon de 3 ans retrouvé dans un sac.

L’Observateur qui est allé à la rencontre des deux parents revient sur ce drame horrible. «Ahmadou Seydi âgé seulement de trois ans, a été tué et jeté dans un  sac, C’est la dernière image que je garde de mon garçon tué par strangulation  et le corps abandonné sous les filaos à la plage de Malika », déclare sa mère Dieynaba Baldé.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire