A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le pouvoir dans sa démarche de dialogue avec l’opposition au menu des quotidiens

L’opposition a été fortement relatée dans les quotidiens de ce jeudi 7 février, sous différentes formes. L’Enquête met en exergue le dialogue avec le pouvoir. Même si l’idée de dialoguer avec le camp du pouvoir ne la déplaît pas, l’opposition fixe tout de même des préalables au dialogue national auquel appelle le président de la République Macky Sall.

Mais d’ores et déjà, certaines formations politiques commencent à réagir telle que l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act), d’Abdoul Mbaye. Celui-ci, dans une déclaration publiée mercredi 6 mars, rejette la main tendue du président Sall en soutenant que la priorité est ailleurs. Mais il y a, selon Moussa Diaw enseignant-chercheur en science politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, des préalables à ce dialogue. « A mon avis, l’opposition doit répondre à ce dialogue. Mais le seul préalable serait qu’on pacifie l’espace politique, c’est à dire, que l’on sorte Khalifa Sall de prison et qu’on vote une loi d’amnistie pour Karim Wade ». Ce que relate le Quotidien Enquête.

Vox Populi rebondit, en statuant sur les propos d’Ibrahima Sène qui signifie que « l’opposition a lamentablement échoué dans sa tentative de déstabilisation du pays. Dans un entretien, ce membre du comité central du Parti de l’opposition (PIT) estime que les résultats de la Présidentielle montrent l’appréciation positive que l’écrasante majorité des Sénégalais a porté sur les politiques publiques menées par le Président Sall. Sur le rejet de ces résultats par les 4 candidats de l’opposition qui estiment qu’ils reflètent une commande du candidat sortant, M. Sène assure qu’il ne pouvait faire autrement, sur l’instant T.

Culturellement

Le Quotidien s’est appesantit sur la 26e édition célébrant le cinquantenaire du Fespaco qui s’est achevée à Ouagadougou ce samedi, dans un entretien avec Ardiouma Soma, délégué général du Fespaco. 200 films environ, ont été présentés pendant le Festival devant près de 100 000 spectateurs en salles. Le Fespaco de cette année, c’étaient aussi 450 séances de projection et des rencontres évaluées à quelque 3 000 professionnels des métiers du cinéma. Raison pour laquelle Ardiouma Soma affirme que durant cette 26e édition, la question du patrimoine cinématographique a été également beaucoup abordé. « Cette année, nous avons eu une salle consacrée au patrimoine restauré. L’Afrique a un important patrimoine cinématographique et audiovisuel ignoré par les jeunes et même par les moins jeunes. Et le cinquantenaire était le prétexte pour montrer les films du patrimoine, les films des pionniers, des aînées, des jeunes, et moins jeunes. Dorénavant, le Fespaco doit être cela », lit-on, dans les colonnes du journal le Quotidien.

Sportivement

Le Quotidien Stades fait état du match Paris-Manchester City des 8e de finale retour. Un air de déjà vu et un dénouement ahurissant : le PSG, renversé (3-1 au retour ; succès parisien 2-0 à l’aller) sur son terrain par Manchester United, s’est de nouveau effondré dans les derniers instants d’un match crucial, quittant pour la troisième fois consécutive de la Ligue des champions en 8e de finale, analyse-Stades Quotidien.

Pour les NBA, pire défaite à domicile depuis 2014, selon le journal. Pourtant à la peine depuis dix jours, les Celtics de Boston ont donné une véritable leçon aux Golden State Warriors (128-95) Mercredi, dans la nuit du 6 mars, dans le choc de la conférence Ouest, les Celtics les ont humilié (128-95). La pire défaite des Warriors à domicile depuis que Steve Kerr est devenu leur entraîneur en 2014.

Le journal sportif a, par ailleurs, posé un débat sur, d’après lui, « ces lions en retraite anticipée ? ».

Naguère, ils étaient des joueurs sur qui Aliou Cissé comptait pour confectionner sa liste en vue d’un match amical comme en rencontre officielle. Des « meubles » de l’équipe nationale sont aujourd’hui dans l’expectative. Ce sont, liste-le journal, Kara Mbodj, Mame Biram Diouf, Diafra Sakho, Khadim Ndiaye, Saliou Ciss.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire