A LA UNE Actualité Dakar Presse du jour

Presse du jour : L’appel au dialogue de Macky Sall en exergue dans les quotidiens parus ce mercredi 6 mars 2019

La presse sénégalaise parvenue ce mercredi 6 mars 2019, à Teranganews traite pour l’essentielle de l’appel au dialogue lancé par le président Macky Sall après la confirmation de sa réélection par le conseil constitutionnel.

« Macky Sall prône la détente », affiche à sa Une le quotidien EnQuête qui estime que « Macky Sall tend la main à l’opposition sénégalaise dans un contexte post-électoral tendu, marqué notamment par l’arrestation de plusieurs partisans d’Idrissa Seck, autre candidat à la présidentielle du 24 février 2019″.

Pour L’As, « Macky Sall inscrit le dialogue au cœur de son quinquennat ».

« Mon rôle, c’est de nous rassembler autour des idéaux que nous partageons. C’est pourquoi, je tends la main à toutes et à tous pour engager un dialogue ouvert et constructif dans l’intérêt supérieur de la Nation », a-t-il souligné dans une déclaration faite à la salle des banquets du Palais de la République, peu après la validation de sa réélection par le Conseil constitutionnel.

Le Quotidien parle d’un mets sage à la Nation et décrit un nouveau Macky dans son billet Sucré salé. « Le nouveau Macky serait-il en marche ? Beaucoup de Sénégalais n’ont pas reconnu leur président à travers le discours qu’il a tenu hier (…). Comme assagi, l’homme était tout en mesure, sans élan triomphaliste qui pourrait passer comme une volonté d’écraser ses adversaires d’hier ».

« Le tout est de savoir si ces opposants vont oublier les couleuvres avalées tout au long du mandat écoulé notamment avec des appels au dialogue qui ont abouti à des monologues en commun. Est-ce pour conjurer l’échec que le président Macky Sall fait appel à ses deux prédécesseurs pour obtenir leur caution morale ? L’histoire édifiera », renchérit le journal.

« Macky Sall calme le jeu », titre Sud Quotidien qui rapporte les propos du chef de l’Etat : « Il n’y a eu ni vainqueur ni vaincu ; je serai le président de tous ; je tends la main…pour un dialogue ouvert et constructif ».

Même son de cloche du journal L’Observateur qui qualifie cet appel au dialogue de « Joli numéro d’appel de Macky » et donne la parole aux opposants du chef de l’Etat qui ont des avis partagés sur cette main tendue du président.

Ainsi, le parti Pastef d’Ousmane Sonko« parle de non-événement », là où le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) du professeur Issa Sall soutient que « nous n’avons aucune difficulté à répondre à son dialogue pourvu que ce dialogue soit sincère ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire