A LA UNE Actualité Dakar societe

L’Etat du Sénégal annule la hausse sur le prix du ciment de la Sococim 

L’État du Sénégal a décidé d’annuler la hausse sur le prix du tonne de ciment décidée unilatéralement par la Société de commercialisation du ciment (Sococim).  Une hausse estimée à 3500 franc CFA sur la tonne de ciment produit par la Sococim.

« Les prix plafond du ciment ex usine sont fixés aux prix antérieurement pratiqués au 1er Janvier 2018 rappelle une note du ministère du commerce » publié ce jeudi 14 mars 2019.

Par arrêté du ministre du commerce signé ce jeudi 14 mars 2019 dans son article premier rappelle qu’en applications des dispositions de l’article 43 de la loi N°94-63 du 22 Août 1994 sur les prix , la concurrence et le contentieux économique que les prix plafond du ciment ex usine sont fixés aux prix antérieurement pratiqués au 1er Janvier 2018.

Par conséquent est considéré comme prix illicite, tout prix supérieur aux prix plafond fixés, conformément à l’article 45 alinéa 2 de la loi susvisée.

Pour rappel, cet arrêté d’Alioune Sarr ministre du commerce fait suite à l’annonce d’une augmentation de 3500 francs Cfa sur le prix de la tonne de ciment sur le marché sénégalais par la Sococim.

Le directeur général de la Sococim Youga Sow avait justifié cette hausse du fait de la lourdeur des taxes et que si son entreprise n’appliquait pas cette hausse y a risque de voir des emplois supprimés.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire