A LA UNE Actualité Kaffrine santé

Kaffrine : 8.483 cas de paludisme et 15 décès en un an

L’augmentation est jugée  »drastique ». La région de Kaffrine (centre) a enregistré 8.483 cas de paludisme et 15 décès en 2018 contre 3.878 cas et 7 décès en 2017, révèle le point focal de la lutte contre le paludisme à la région médicale, Ousseynou Fall.

« Pour l’année 2018, le nombre de cas de paludisme confirmé s’élève à 8483. Et, pour la mortalité, nous avons 15 décès liés au paludisme durant l’année 2018. Ce qui nous donne une mortalité proportionnelle paludisme de 24% », dit M. Fall dans un entretien.

En 2017, a-t-il rappelé, l’incidence était de 5,6 pour mille et 12,85 pour mille en 2018.

« Nous sentons très nettement une augmentation drastique des cas du paludisme dans la région de Kaffrine entre 2017 (3878 cas) et 2018 (8483 cas) », déplore-t-il.

Concernant la morbidité proportionnelle du paludisme, il a indiqué que la région médicale de Kaffrine a enregistré un taux de 1,57% en 2018.

« Dans le cadre du traitement préventif intermittent (TPI 3), la région médicale de Kaffrine a un pourcentage de 50,04%, » a t-il souligné, ajoutant que la région est en train de pousser la réflexion pour voir les causes de l’augmentation du nombre de cas de paludisme dans le Ndoucoumane.

Le point focal a demandé aux populations de Kaffrine de respecter les mesures de prévention surtout en utilisant à bon escient les moustiquaires à longue durée d’action (MILDA).

Avec Aps

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire